La critique est aisée mais l'Art est difficile

PARIS EN LIESSE : LE BICENTENAIRE DE LA REVOLUTION

 
Paris en liesse :14 juillet 1989
 
 journée  mémorable, à jamais gravée dans ma mémoire, mon coeur, mes oreilles et mes yeux.
 Ce vendredi 14 juillet n’était pas comme les autres.
 En effet, on commémorait le bicentenaire de la révolution française.
 
Je n’étais plus à Paris, mais j’avais prévenu mon mari
que je ne manquerais cette journée pour rien au monde, depuis au moins deux ans.
 
 
La plus grande de mes filles, était en Guyane, à Kourou, pour un stage.
 Notre fils avait tenu à être avec nous, mais la plus jeune des filles,n’avait que 10 ans et je craignais pour elle, la foule du soir. 
 Elle m’en a toujours voulu de ne pas l’avoir laisser participer à cette journée grandiose.
Ma soeur avait tenu elle aussi à venir avec nous.
 
Nous partimes avec nos sacs à dos et à nous Paris.
 Jamais je n’ai vu et jamais je ne reverrais Paris ainsi.
 Les rues étaient interdites à la circulation, mises à part  pour les voitures des "huiles" qui passaient à vive allure,
 toute sirène hurlante et escortée de motards. Quarante chefs d’Etats.
 Le métro était gratuit, mais nous fimes énormément de marche à pieds,
le plus possible par les quais de Seine.
 J’étais heureuse de faire découvrir "mon" Paris à mon fils,
 il n’avait que 9 ans lorsque nous avions décidé de descendre vivre dans le sud ouest.
Je l’ai emmené dans tous les quartiers que j’aime et dont je vous ai parlé, voir mes monuments préférés.
 Une aubaine cette journée pour visiter Paris, pas de circulation ,de feux rouge, la chaussée était envahie par la foule.
 
Dans les rues nous croisions des gens du monde entier.
 Les petits vendeurs de cocarde, bonnet phrygien et autres souvenirs, se sont fait de l’or.
 J’ai toujours gardé la cocarde que j’arborais ce jour là.
Où aller ? Partout il se passait quelque chose.
Nous avons fait des kilomètres, ce 14 juillet exceptionnel.
 
Cependant nous savions que le plus beau restait à venir, le soir.
 Les journaux avaient tellement parlé de l’illumination de la Tour Eiffel, du feu d’artifice et du défilé de Jean Paul Goude
que certaines personnes n’ont pratiquement rien vu d’autre, car elles avaient installé leurs pliants , sur le passage du défilé, depuis le matin.
Jamais je n’avais vu et jamais je ne reverrais un tel "matraquage" médiatique.
J’ai conservé une grande quantité de ces documents, ils illustreront ce billet.
 
Le soir nous étions épuisés mais heureux comme il n’est pas possible de le décrire,
conscients d’avoir vécu une journée historique.
 Nous nous sommes dirigés comme les autres vers un des passages du défilé.
 Il y avait déjà foule, des gens aux fenêtres, les bienheureux, certains avaient loué leur balcon,
 des inconscients  étaient montés sur les toîts des immeubles.
 
 
Mon mari m’a hissé sur une barrière et adossée à un réverbère j’ai pu voir , plus ou moins bien le défilé de Goude, l’homme du jour.
 Féérique, quelle imagination!!! costumes,
 mise en scène, thémes rien à dire, que chapeau monsieur Goude.
Seul regret ne pas avoir tout vu de ce défilé qui commença au coucher du soleil, pour s’achever vers minuit.
Durant une heure et demie, 6000 participants dont 1200 étrangers, parcoururent les 2,5 kms des Champs-Elysées.
Puis ce fut un magnifique spectacle pyrotechnique qui embrasa le ciel de Paris.
 
Mais tout a une fin, nous restions assis sur l’herbe du Champs de Mars, éblouis,
cependant il nous fallait rentrer, les métros étaient bondés.
 
Les jours et les semaines qui suivirent il nous fallut narrer ce à quoi nous avions assisté,
 mais aucune description ne pouvait rendre cette journée inoubliable, à jamais gravée dans notre mémoire, il fallait l’avoir vécue.
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
Publicités

8 Réponses

  1. Laetitia

    je n\’etais qu\’en maternelle ce jour-la… et pourtant je m\’en rappelle bien! quelle chance d\’avoir pu le vivre pleinement a Paris!bravo en tout cas pour ton blog… nous partageons la passion de l\’art (j\’ai une licence d\’hist. de l\’art). En quoi t\’es-tu specialisee pour ta maitrise?Bonne continuationLaetitia

    5 avril 2006 à 13:32

  2. Unknown

    kikou merci a toi d\’etre passe sur mon blog et d\’avoir laisse un com…
    je trouve ton blog super beau et tres bien fait cela fait du bien de revoir notre histoire
    de tout c\’est grand homme qu\’il y a eu pour faire la france….
    mais je doit avoue que j\’aimerais revoir notre roi reprendre ca place qu\’il y est du…
    je te souhaite une tres bonne fin de journée et  te fait des bisous d\’amitié…et encore merci a toi et ton blog….
              *****petit ange du 13*****         

    2 avril 2006 à 18:34

  3. Madeleine

    Bonjour et merci pour votre blog,  si  riche sur notre histoire et les trésors  laissés  par tous les ouvriers
    orfèvres, tisseurs, peintres , tous ces artistes oubliés mais qui nous font rêver. Pourquoi n\’avons nous pas
    continué à promouvoir  cet amour de l\’art, du  beau , c\’était une vraie richesse et nos jeunes seraient
    moins malheureux  et auraient du travail  ! J\’ai le souffle coupé  de voir une petite partie de votre érudition. Je vous admire beaucoup. J\’ai apprécié  également  votre façon de raconter le Vieux Paris
    et la bicentenaire  de la révolurtion. Je comprends  votre enthousiasme de vivre  ces instants. Merci
    encore pour tout et continuez à nous instruire, avec vous c\’est un plaisir. Bien sincèrement  Baguette

    1 avril 2006 à 18:17

  4. Unknown

    Je me permettrai de revenir lire tout votre glob depuis son commencement . Merci pour votre initiative. La cause des arts … à tant à révéler : racine et avenir … et tant de plaisir ! 
     
    Bonne continuation à vous !

    30 mars 2006 à 20:59

  5. JM.V

    Ce blog est une véritable source de culture. Je me délecte d\’apprendre.

    30 mars 2006 à 15:52

  6. Alain

    Bonjour
    Je me permets de venir te demander ton avis si tu veux bien… J\’ai publié un extrait de mon livre sur ce site 🙂 L\’avis des internautes m\’intéresse beaucoup !!
    Merci
    Alain

    28 mars 2006 à 16:15

  7. luc

    merci d\’etre passée et d\’avoir laissé un com sur mon blog. je vois que tu as apprécié…
    bonne continuation pour le votre …
    amicalement luc

    28 mars 2006 à 05:25

  8. Amarelis

    Je n\’ai pas eu la chance d\’assister à cet évènement alors merci de ce récit qui partage un peu d\’émotion!
    Je ne me voyais pas comme une éponge, mais à bien y réfléchir ce n\’est pas une mauvaise comparaison, alors j\’espère que nous aurons l\’occasion d\’échanger nos point de vue sur la vie et les connaissance de notre vaste monde, entre éponges…LOL
    Bises         A+                    Amarelis1

    27 mars 2006 à 18:26

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s