La critique est aisée mais l'Art est difficile

MAILLOL ET LE CORPS FEMININ : le triomphe du lisse

 
 
 

 

 
Aristide MAILLOL (1861-1944)
 
arrive de sa ville natale, Banuyls-sur-Mer, pour commencer des études de peintre,
mais dès les premières années il fait preuve d’un intérêt particulier
pour la sculpture. Il admire notamment Rodin et la peinture de Gaugin.
 
Maillol oriente très vite sa recherche plastique vers les volumes massifs
et pour une composition plate, rythmique et large.
Il aime les nus féminins solidement plantés, d’une tranquillité imposante.
L’artiste dit : " je cherche l’architecture et les volumes.
La sculpture c’est de l’architecture, l’équilibre des masses,
une composition avec du goût.
Cet aspect architectural est assez difficile à obtenir,
je tâche de l’obtenir comme l’a fait Polyclète.
Je pars toujours d’une figure géométrique :
carré, losange, triangle parce que ce sont des figures
qui se tiennent le mieux dans l’espace."
 
 
Anecdote :
 
en passant de la misère à l’opulence, Maillot ne changearien à sa manière de vivre,
 en dehors de sa table qui était réputée.
Econome comme un paysan, il essayait le plus souvent possible
de faire régler ses bronzes directement par les marchands au fondeur.
Par contre il était généreux envers les artistes déshérités,
avec tact, prenant soin de ne pas les froisser.
 
Maillot eut quarante ans de gloire de son vivant,
cependant il n’était pas intéressé par l’argent, vivait modestement.
En vieillisant il s’en désinterressa totalement et au soir de sa vie,
le sculpteur se retira dans la montagne, où il vécut frugalement,
tout en continuant de travailler.
 

 

 
L’artiste a réussi à imposer sa vision de la sculpture
et ouvert une nouvelle voie à cet art,
préférant l’invention des formes à l’expression du sujet.
 
Son art a une influence sur les plus grands créateurs des son temps.
Brancusi s’appuiera sur sa conceptiono de la simplification des formes.
 
Si je ne présente ici que des nus féminins,
c’est parcequ’ils représentent une grande partie de l’oeuvre de l’artiste,
mais pas la seule.
 

 

 
 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s