La critique est aisée mais l'Art est difficile

HALLOWEEN

 

Je ne suis absolument pas une "fan" de cette "fête",

 cependant puisque je suis interessée par les us et coutumes je me suis

renseignée, pour en connaître un peu plus.

Il y a une trentaine d’années, les maîtresses d’écoles se contentaient de

demander aux enfants de porter une citrouile travaillée pour cette occasion.

Alors, à la maison, mon mari, dessinait, découpait, sous l’oeil vigilant

 de nos trois enfants. Plus tard, ils ont fait eux-mêmes leur citrouille.

Mais à présent Halloween est devenue une véritable "institution",

 bravo l’opération marketing, cela fait marcher le commerce !!!

Personnellement à l’âge de l’une de mes petites filles : 6 ans, j’aurais eu

"une trouille"terrible. Les enfants regardent encore les dessins animés de

Walt Disney, que j’adore,

 

mais Harry Potter supplante tout le monde au box office.

Je vous livre mon plagiat :

 
 


    Date…

    Halloween tire son origine d’une fête celtique,

    la Samain , qui marquait le1er jour de l’année celtique.

    Celle-ci était divisée en 2 cycles de 6 mois. 

    La Samain se célébrait le 1er novembre.

    Mais les Celtes comptaient en nuits et non en jours,

     de sorte que la célébration devait commencer le 31 octobre au soir.

    D’après leur philosophie, l’être est issu du non être, et la lumière

     naît des ténèbres ce qui explique aussi pourquoi l’année celtique

     commençait par l’hiver.
     
     

    Origine…

    Etymologie

    Halloween, soir sacré, serait la contraction de

    All Hallows’Eve,littéralement la veille de la Toussaint

     (All Hallows’day en anglais). En effet, Halloween vient d’une fête

    celtique qui avait lieu la nuit précédent la Toussaint,

    qui n’est elle-même qu’une tentative de transformation de cette

    fête, sous la pression du christianisme.

     Autrement dit, Halloween serait une façon de maintenir

     vivante la fête païenne sous un verni chrétien.
     

    Le nouvel an celtique

    Halloween est aujourd’hui une fête très

     populaire aux USA. Mais elle est à l’origine une fête

     européenne, la Samain. D’abord très vivace chez les Gaulois,

    cette fête aurait continué à sedévelopper en Irlande,

    en Ecosse et au Pays de Galles, tandis que la culture celte

     s’amenuisait en Gaule.

     Elle a été importée en Amérique au milieu du XIXe siècle

    par les émigrés irlandais, fuyant la famine, ainsi que par

     les Gallois et Ecossais.La Samain signifie réunion et fin de l’été.

     Chez les Celtes, la fête de la Samain correspondait à la

    première nuit de la nouvelle année. Elle marquait le début

    du cycle hivernal, celui de la lutte entre les ténèbres et la lumière.

     En effet, l’hiver avait pour les sociétés

      

    paysannes traditionnelles un caractère ambigu et inquiétant,

     et était une période d’inactivité. De plus, ces sociétés craignaient

     que le soleil (le dieu Been dans la mythologie celtique)

     ne revienne pas.Le cycle hivernal se terminait par la Beltare ,

     le 1er mai, qui marquait donc la victoire de la lumière sur

     les ténèbres. Au cours de la nuit de la Samain, les Celtes

     suivaient un cérémonial rigoureux afin de s’assurer de la

    bonne année à venir. Les druides allumaient un feu sacré sur l’autel

     afin d’honorer Been, le dieu du soleil, pour l’inciter à revenir.

     Ce feu servait aussi à chasser les mauvais esprits.

    Ensuite, chaque famille recevait une braise de ce feu avec

    laquelle elle allumait un nouveau feu protecteur dans son âtre,

    qui devrait brûler jusqu’à l’automne suivant.

    La fête s’étendait sur plusieurs jours et des festins

     étaient préparés.

     

     

     

     Le 1er jour était consacré à la mémoire des ernales

     appelées héros, le second à la mémoire des défunts et

    les suivants aux réjouissances populaires. La fête de la Samain

    est le symbole du début de toute chose et de tous

    les événements cosmiques.  Marquant à la fois la fin et le début de l’année,

     cette fête se situe en quelque sorte hors du temps. Elle a une fonction

     d’intermédiaire entre les mondes humains et divins,

    ainsi que entre les vivants et les morts. D’après la mythologie

     celtique,il existe une vie après la mort. Pendant cette nuit,

     les esprits des trépassés pouvaient revenir dans leur demeure

     terrestre et les vivants essayaient de les accueillir au mieux.

     Par exemple, on leur laissait une place autour de la table

    ou près du feu … Mais l’ouverture des portes de l’autre monde

     permettait aussi l’intrusion d’esprits maléfiques.

     Ce deuxième aspect a surtout pris de l’importance

     sous l’influence du christianisme, avec les idées d’enfer et

     de purgatoire. Dès lors, la mort devint effrayante.

    Si les âmes reviennent, c’est qu’elles

     n’ont pas accédé au Paradis et sont donc des âmes damnées

     ou libérées du purgatoire. Selon la légende,ces âmes damnées

    parcouraient la nuit de la Samain dans des cortèges,

     des cohortes infernales, probablement à cause de la déesse

    Hel liée au monde souterrain. A l’origine, la Samain était

    également intimement liée  au cycle des saisons et des récoltes

     et on y remerciait le soleil pour les moissons.

     

    Des célébrations assez similaires existaient en Egypte
     
     et au Mexique, au cours desquelles on
     
    célébrait la mort du soleil.

     

    Les symboles

    Les divers monstres d’Halloween

    :
    La fête de la Samain marquait le début de l’hiver et donc la lutte

     entre le soleil et les ténèbres. La force des ténèbres était

     représentée par une série d’esprits plus ou moins maléfiques.

     C’est là l’origine des divers monstres associés à

    Halloween, même si certaines figures,

    comme celle de la sorcière, sont relativement

     récentes. Les squelettes ont certainement pour origine les reliques

     de Saints vénérées le jour de la Toussaint..
     

    Masques et déguisements :


    Les masques et les déguisements avaient pour fonction de faire

    peur aux esprits ou de les apaiser en leur ressemblant,

    voire de s’identifier à eux afin de s’en protéger.

    Citrouille

    :
    Au moment de la Samain, on vidait des navets ou des betteraves

     pour les tailler en forme de tête de mort, que l’on plaçait

    au bord des routes ou vers les cimetières.

     Dans l’imaginaire allemand, la rave était associée au diable car,

     en tant que plantes du sol, on imaginait qu’elle reliait le monde

     souterrain, celui des morts, au monde des vivants.

 

     Les Irlandais émigrés aux Etats-Unis adoptèrent plutôt

     les citrouilles, car elles y sont plus abondantes.

    La coutume des navets, raves ou citrouilles évidées avait pour but

     d’effrayer les esprits. Mais elle est aussi liée à la légende

     de Jack O’Lantern, un homme obligé d’errer sur terre après

    sa mort car ni Dieu, ni le Diable ne voulaient de lui.

    Les citrouilles illuminées dans la nuit permettrait à Jack

     de retrouver son chemin. Jack O’Lantern a d’ailleurs donné

    son nom à une variété de citrouilles.
     

    L’histoire de Jack O’Lantern

    :
    Jack était un ivrogne et un joueur

     de cartes,et le diable aurait tenté d’avoir son âme.

     Il existe deux versions de cette histoire.

    Selon la première, il battut le diable aux cartes et,

     en échange, lui arracha la promesse de ne jamais aller en enfer.

    Selon la seconde, le diable vint le chercher et Jack demanda

    la faveur de boire un dernier verre avant de le suivre.

    Le diable se transforma en une pièce de 6 pence pour qu’il paie

     sa consommation, il la jeta dans une tirelire dont l’ouverture

     était en forme de croix et ne libéra le Malin qu’en échange

     d’une année de vie supplémentaire.

     Après un an, le diable revint le chercher et Jack demanda

     cette fois la faveur de manger une dernière pomme. Tandis que

     le diablel’aidait à grimper sur un pommier,

     il tailla une croix sur le tronc. Roulé une fois de plus,

    le diable s’en alla . Quand il vint à mourir,

     Jack alla aux portes du paradis,dont Saint-Pierre le chassa.

    Il alla ensuite voir le diable qui, effrayé, ne voulu pas de lui en enfer.

    Jack obtint cependant une braise du diable, qu’il introduisit dans

     une citrouille évidée, afin de guider sa marche dans les ténèbres.
     

    Trick or threat :


    La coutume du trick or threat, qui signifie

    « tu paies ou tu as un sort », est apparue aux Etats-Unis

     dans les années 30. Il s’agit de la formule traditionnelle que

    prononcent les enfants déguisés en frappant aux portes.

    Le sort correspond à l’idée d’une farce, mais il renvoie aussi aux dieux

     malins dans la mythologie anglo-saxonne.

     En s’identifiant à eux par leur déguisement, les enfants

     contribueraient à perpétuer les activités tumultueuses de ces dieux…

     

     

     

    Comment découper la citrouille :

     

    Vous avez besoin d’un couteau pointu à dents selon certains, sans dents selon d’autres, d’un stylo et d’une grande cuillère.
    Posez votre magnifique citrouille sur du papier journal.
    Nettoyez-la avec un chiffon humidifié d’eau tiède.
    Dessinez avec le stylo un cercle de 15 à 20 cm de diamètre autour de la queue. Les plus habiles dessineront une étoile à 6, 7, … 10 branches !

                                                                                               


    Coupez le chapeau de la citrouille en étant attentif à diriger la pointe

     de votre couteau vers le centre de la citrouille. Cette astuce permet

    d’avoir un chapeau que l’on pourra reposer sur l’ouverture et qui ne

     tombera pas au fond. Videz l’intérieur de la citrouille d’abord

    à mains nues, puis avec la grande cuillère, délicatement jusqu’à avoir

     une paroi bien lisse.

     

    Pour les parents les plus courageux je donne sur mon autre site,

    MES 4 Z’AMOURS,

    http://racontesmamy.chezblog.com/

     que vous pouvez également joindre, tout en "boostant" mes sites 

    dans la rubrique BOOSTER MES BLOGS,

    (merci par avance)

    des façons de réaliser des costumes pour

    faire plaisir à vos petits bouts :

    diable, fantôme (très facile), citrouille…

     

      Bonne fête d’Halloween à tous !


     

Publicités

8 Réponses

  1. francine

    coucou ma belle,
    haaa moi non plus cette "fete" ne me dit rien…. j\’hesite à faire un billet…. ou alors je vais plagier… enfin on verra si dans la journée j\’ai une once d\’inspiration.
    En tous les cas ton billet est genial. Felicitations.
    Au fait pour boosterblog je vais te donner mon adresse et de cette manière si tu as toi aussi une adresse "boosterblog" on pourra commencer à voter l\’une pour l\’autre. CE n\’est pas complique mais il faut aller directement sur le site, de nos espaces ca ne fonctionne pas.  http://frane.boosterblog.com Ca c\’est le premier. Mon blog sur celine dion (que j\’ai pour l\’instant un peu mis ensommeil car je n\’ai pas trop le temps :http://celineletoile.boosterblog.com  et enfin mon bebe ou je travaille d\’arrache pied http://secretsuniverts.boosterblog.com/. Voila à toi de voir si tu as envie de le faire.
    Bisous ma belle et bon lundi.
    Amitié

    30 octobre 2006 à 09:12

  2. Syndique

    Très joli, merci Harmony.
     
    Il faut aussi savoir que c\’est le jour de la grande chasse du monde Faérique et que la fete christianique de beltrane est les feux de la Saint Jean .
     
    Bises
     

    26 octobre 2006 à 16:30

  3. sabine

    un petit coucou matinal,
    j\’ai mis le code html, du cadre que tu aimes bien "un peu de douceur", pour ton autre blog, en espèrant que ça marche, tu mets le code en surbrillance un copier-coller, sur un billet en mode HTML
    je te souhaite une très bonne journée
    amitiés sab 

    25 octobre 2006 à 06:26

  4. Chrysalis'

     Je déteste les fêtes ! – mais j\’aime bien celle-ci…
    bizz

    25 octobre 2006 à 02:22

  5. Angel

    Bonsoir Harmony ! Je suis ravie de faire partie de votre liste d\’amis.
    Pour votre question posée sur mon blog, une rose blanche, ce sera pour témoigner l\’amour pur mais également la virginité, la pureté, le raffinement, l\’élégance, l\’innocence, le silence et le secret. Elles peuvent aussi exprimer : "je vous aime en toute innocence", "Je vous aime en silence" ou "Je vous aime en secret". Voilà. A bientôt !

    24 octobre 2006 à 22:46

  6. sylvia

    Je t\’ai ajouté manuellement à ma liste de "blogs amis" ainsi que mes4Z\’amours…

    24 octobre 2006 à 19:22

  7. sylvia

    Coucou Harmony, je profite d\’un petit passage rapide pour te remercier de m\’avoir mis dans ton album photos "amis", j\’ai vu que tu as également fait la demande pour apparaître dans mes liens amis, mais malheureusement je ne peux pas t\’ajouter, tout est expliqué ICI… à très bientôt !
     
    Bises

    24 octobre 2006 à 19:18

  8. henri-charles

    Coucou Harmony, Encore un très beau travail!!! Mais je suis comme toi…je ne suis pas fan du tout, de cette fête… elle manque d\’ame… trop commerciale et fabriquée pour moi.
    Nos bonnes vielles fêtes Européennes sont bien plus sympath!!!
     
    Gros bisous et bonne fin de semaine.
     
    Je vais etre absent quelques jours…je suis obligé d\’etre hospitalisé quelque jours pour un gros problème a la cheville.

    24 octobre 2006 à 16:57

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s