La critique est aisée mais l'Art est difficile

LE TELETHON A 20 ANS

 

 

 

 


Etre parrain, c’est… ?

Une telle responsabilité car il faut trouver les mots justes,

les arguments incitant les téléspectateurs à composer le 36 37. Chaque année,

 c’est un compteur qui repart de zéro, il ne faut pas l’oublier.

 Et pour une fois en télévision, ce n’est pas le public qui fait figure d’audimat

 mais le compteur.

C’est le compteur qui vous booste ?

Plutôt les enfants. En les voyant, là,

 dans leur fauteuil,

 l’oeil rivé au compteur,

je n’ai qu’une envie : motiver les troupes,

 convaincre les gens de donner.

 Cela ne représente pas grand-chose pour eux mais pour les mômes,

 c’est énorme.

 Si l’espoir faire vivre, les avancées scientifiques et le confort des malades

 y participent aussi. Voilà pourquoi il est important de donner.

 Les résultats sont là. Prenez comme exemple la thérapie génique

à laquelle personne ne croyait et qui commence à fonctionner.

 Il y a d’autres exemples tout aussi probants.

Comme…

L’infarctus du myocarde. Aujourd’hui, on commence à réparer le coeur,

 qui est un muscle. Donner pour le Téléthon,

 c’est aussi permettre des recherches sur l’infarctus,

 le cancer et la sclérose en plaques…

 Sans compter que toute découverte

 est automatiquement mise à disposition

 de la communauté scientifique.

Vous co-parrainez avec Thierry Lhermitte cette édition 2006.

 C’est d’ailleurs lui qui vous a fait venir la première fois en 1996…

Thierry m’avait expliqué les raisons qui l’avaient poussé à devenir

 parrain du Téléthon. Il avait été un très bon parrain d’ailleurs.

 Depuis cette participation, j’essaye d’être,tout comme lui,

régulièrement présent.

 C’est une implication à long terme, un engagement affectif avec les équipes,

les malades, les familles qui sont ravis de nous retrouver.

 Et en tant que parrains, nous sommes porteurs d’espoir.

Vous devez être souvent sollicité, comment choisir parmi toutes ces demandes ?

On ne peut pas tout faire et je trouvais la cause de l’AFM juste.

 Cette association est autogérée par des gens motivés

qui ne sont pas là pour “s’en mettre plein les poches”

mais parce que tous ont un enfant ou un proche malade

et qu’ils oeuvrent pour faire progresser la science.

 Et l’injustice, dont sont victimes ces enfants, est terrible.

Il suffit d’un rien pour casser cette si belle machine qu’est le corps humain.

A l’aube de ce 20e Téléthon, quels souvenirs gardez-vous

 de vos précédentes participations  ?

Je garde le souvenir de la petite Jeanne, des discussions dans les coulisses

 avec des scientifiques. Et aussi lorsque vers deux-trois heures du matin,

 la fatigue et l’excitation aidant, les gens sont pris de fous rires et craquent.

 Et ces enfants, installés dans leur fauteuil, refusant d’aller se coucher, qui,

 calfeutrés sous une couverture et dans un demi sommeil,

fixent le compteur avant de se rendormir.

Et avec Thierry Lhermitte ?

Il sait toujours trouver les arguments, les mots pour faire repartir le compteur.

Il a cette fibre scientifique que je n’ai pas. Il aurait pu être prof de maths

 ou de sciences. Thierry, c’est mon Science & vie à moi.

Et je compte bien en profiter pendant ces trente heures :

“Toi qui a compris, explique moi.”

Une fois l’opération terminée, qu’éprouvezvous  ?

J’ai toujours le sentiment de prendre une leçon de vie et d’espoir qui est énorme.

 C’est fort !

Un dernier mot sur Thierry Lhermitte ?

Il est très vieux… J’espère qu’il tiendra le coup (rires) !

THIERRY LHERMITTE EST FIER D’APPORTER

SA CONTRIBUTION AU TÉLÉTHON

“Je me souviens de mon premier contact avec Bernard Barataud

 et Pierre Birambeau

en 1995. Jusqu’alors, j’avais assisté comme tant de Français aux

 différents Téléthon.

 La révolte de ces deux pères touchés par la myopathie de leurs fils,

la force de leur combat pour faire avancer la science et guérir

un jour les maladies génétiques m’ont moi-même bouleversé.

Alors, quand ils m’ont demandé d’être le parrain du Téléthon en 1996,

j’ai évidemment tout de suite accepté (…).

Je me souviens encore de ces jumelles, Morgane, rivée dans son fauteuil,

et Héloïse, épargnée par la maladie, qui clamait avec amour

qu’elle aurait préféré être comme sa soeur.

Je me souviens, toujours, de cette année où Marie-Anne Chazel

avait réalisé un reportage sur une fratrie : là encore, un enfant était malade

 et l’autre indemne. Quand le frère et la soeur ont découvert

pour la première fois le film sur le plateau,

ils sont tombés dans les bras l’un de l’autre,

 en pleurs. Ces images poignantes, tellement pleines d’amour

et de présence chaleureuse

 nous disaient tant sur leur combat ! Je me souviens, enfin,de Bernard Barataud

me racontant l’émotion des chercheurs devant des robots financés

 grâce au Téléthon, qui leur permettaient d’un coup de faire en une nuit

 ce qu’ils n’auraient accompli sinon qu’en plusieurs semaines.

 Et de Pierre Birambeau,

 tellement enthousiaste lorsque je lui ai proposé de mobiliser les internautes

 pour aider la recherche.

Grâce au Décrypthon et à la collaboration d’IBM, 70 000 ordinateurs

 sur lesquels avait été téléchargé un petit logiciel se sont mis à tourner

pour participer à un programme scientifique sur la comparaison des protéines.

 Actuellement, un nouveau Décrypthon (1) est en marche.

Je suis admiratif face à ce mouvement et fier d’y apporter ma contribution.

 Le combat de tous ces parents soutenus depuis 20 ans par

des millions de donateurs est unique (…).

Et, grâce aussi au Téléthon, beaucoup de malades connaissent

depuis des années une amélioration très sensible de leur existence.

 La guérison reste évidemment le but

 à atteindre et il faudra encore du temps pour y parvenir.

 Le chemin qui y mène donne de la valeur et de la dignité à la vie.”

Thierry Lhermitte (extraits de la préface du livre Téléthon,

 un combat à visages humains, Gallimard).

(1) Lancé par l’AFM et IBM pendant le Téléthon 2001,

 le Décrypthon fut un succès. Depuis 2005, le CNRS,

 de grandes universités françaises

 et des entreprises se sont associés à l’aventure.

 

 

LES PARTENAIRES :



 

Les parrains

Thierry Lhermitte et Gérard Jugnot, les parrains

                  du 20e Téléthon

Entre le matheux et le candide, une amitié de 40 ans.

Thierry Lhermitte, parrain en 1996 avait invité Gérard Jugnot,

devenu lui-même parrain en 2004. Pour la 20e édition du Téléthon,

 les deux ex du Splendid ont accepté de co-parrainer les trente heures de direct.

Gérard Jugnot répond presque pour deux.

Le Téléthon, c’est… ?

Une fête populaire. Un élan qui dépasse les clivages politiques ou religieux.

 Tout le monde participe à l’événement, dans chaque région

il se passe quelque chose. Cette France au diapason, c’est très émouvant.

 Et découvrir les enfants, qui, pour l’occasion, se sont apprêtés,

 se sont pomponnés… Pour eux, c’est une véritable fête.

 Hélas, elle ne dure que deux jours  puisqu’au lendemain du Téléthon,

 ils auront les mêmes difficultés, les mêmes angoisses,

 les mêmes problèmes pour trouver des places de parking pour personne handicapée…

 Alors si, au moins le temps du Téléthon, nous pouvons mettre en lumière

ces problèmes ou les aider, faisons-le.

              

 

 

                        

 

               

 

 

"NE MELANGEONS PAS TOUT:

fallait-il vraiment en arriver là?"

 

 

"LE TELETHON N’ EST PAS UNE AFFAIRE DE POLITIQUE

 NI DE RELIGION, MAIS UNE AFFAIRE DE COEUR, DE VIE."

 

Téléthon : Jacques Chirac souhaite apaiser la polémique SOPHIE DE RAVINEL.

 Publié le 05 décembre 2006 Actualisé le 05 décembre 2006 : 07h36 

   Le président de la République a demandé hier « que les tensions s’apaisent et

que le dialogue se noue ».

(AP/R. de la Mauviniere/Pool)   

 

 

"LE TELETHON N EST PAS LA POUR DIVISER

 

MAIS POUR RASSEMBLER. JE VOUS DEMANDE DE GARDER

 

CELA EN MEMOIRE ET DANS VOTRE COEUR." 

 

 À trois jours du Téléthon, Jacques Chirac a souhaité apaiser la polémique suscitée

 par de nom­breux évêques catholiques qui ­dénoncent les recherches sur les embryons

 et le dépistage pré­-­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­im­plantatoire effectués avec les dons. Recevant hier à l’Élysée

une délégation d’une centaine de personnes engagée au sein du Téléthon

ou de l’Association française contre les myopathies (AFM), le président de la République

 a estimé « compréhensible qu’il y ait des débats », tout en souhaitant que

 « dans le respect de la loi et des convictions de chacun, les tensions s’apaisent

 et le dialogue se noue ».
 
À l’occasion de cette cérémonie ­anniversaire des vingt ans du Téléthon,

 décidée conjointement par l’AFM et l’Élysée il y a moins d’un mois,

au tout début des polémiques, Jacques Chirac a insisté sur l’aspect légal

des recherches et des pratiques ­dénoncées par l’Église. « Le problème qui est posé,

a-t-il expliqué, est celui de la conciliation de deux principes :

le respect de l’embryon et la possibilité pour les chercheurs de conduire des études dans un

 domaine extrêmement prometteur pour les malades, celui des cellules souches. »

 Or, ainsi que le président l’a rappelé : « Après un très long ­débat, très approfondi,

 les élus de la Nation sont parvenus à un point d’équilibre, avec la loi de bioéthique de 2004 »

. Le président a ainsi souligné le fait que les recherches sur les cellules embryonnaires sont

autorisées dans un cadre ­extrêmement précis : « Cela ne ­concerne que des embryons qui,

 au terme de la loi, et faute de projet ­parental, auraient été détruits.

 Cela ne ­concerne que des protocoles de recherche rigoureusement évalués. »

 

 

   

 

TOUS POUR LE

 

 

Ne vous dîtes pas

"mais je donnerais si peu que cela n’en vaut pas la peine",

n’oubliez pas ce que le bon sens populaire :

 "ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières".

574

 

Advertisements

6 Réponses

  1. Alain

    Je constate qu\’il est de plus en plus difficile de s\’entendre entre humains… tellement d\’idées différentes existent dans le monde ^^
    En tout cas ton but a l\’air très sincère, je t\’encourage à poursuivre donc 🙂 Les petits ruisseaux font les grandes rivières…
    A bientôt si tu veux pour me dire qui nous sommes… LOL !

    10 décembre 2006 à 00:21

  2. gianca

     { <O> _ <O> }                                                                                      = =_ .  :Y:  ._= =                                                                                       ." "   `- -^- -\’  " " .                                                                                         (,~-~."" "" ,~-~.)                           – – – – – – – – – – – – – – –(       )- – – -(      )- – – – – – – – – – –                                                                                                ^-\’-\’-^       ^-\’-\’-^                                                                                                                  Ciao sono qui per Augurarti                                                    un  felicissiimo Wee end                                                                 tanti bacioni kiss
                                                                   by Gianki                                                                                                                     " " " " " " " " " " " " "  /~ .^. ~\\ " " " " " " " " " "                                                                                              ,i – i – i (   " "  ( i – i – i.                                                                                                                   (o o o )  )"") ( o o o)                                                         \\ (_) /   (""(  \\  (_) /                                                                      ` – -\’      \\""\\  ` – – \’                                                                        )"")                                                                       (""/

    7 décembre 2006 à 14:12

  3. lol

    oublié dsl
    non tjr rien…
    bisous.

    7 décembre 2006 à 12:22

  4. lol

    merci Nicole
    oui si tu veux ca me fera tres plaisir je la mettrai ds mon album
    et ds ma prochaine video, j\’attend de nouveau d\’avoir 20 photos…
    non non de toutes les personne qui auront la gentillesse de m\’en laisser une!
    on a prit mon billet sans rein me demander et vois tu les "appareils photos" ont chacun un code different
    attribuée a ton adresse msn perso!
    et la donc ts ceux et ttes celles qui me laissent leur portrait se retrouvent aussi sur l\’autre blog et vice versa…
    pas tres correct, j\’ai mit un com hier soir et la tjr pas de reponse et le billet n\’est pas retiré!
    voila merci bah j\’attend ta photo, de gros bisous.

    7 décembre 2006 à 12:15

  5. lol

    bonjour Nicole…
    belle journée a toi en esperant que tu vas bien?
    je t\’embrasse.

    7 décembre 2006 à 10:56

  6. Pierrette

     
    Bonjour Nicole…
    Oui.. j vois le compteur!
    On y arrive!*
    C\’est super!
    Bonne journée..
    Hier j\’avais des sacrés prob de connexion ! J\’en ai pleuré!
    Bises…

    7 décembre 2006 à 07:39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s