La critique est aisée mais l'Art est difficile

Hommage à Madame Edith Piaf

 

 

 

 

 

Musée Edith Piaf

 5, rue Crespin du Gast , 75011 Paris 
43 55 52 72 
43 55 52 72 
Métro Ménilmontant 
Bus 96

Ouverture: Sur RV : 13h-18h
Tarifs: Gratuit – Groupe : Rés. 1 sem. – Visites Conférences : Rés. 24h
Fermature: Vendredi, samedi, dimanche, jours fériés 

Musée privé en appartement. Nombreux souvenirs de l’artiste. 

 

 

Edith Piaf était très croyante et priait beaucoup, surtout sainte Thérèse

"C’est nous les mômes, les mômes de la cloche,

 clochards qui s’en vont sans un rond en poche,

 c’est nous les paumés […]

qui sommes aimés un soir n’importe où…"

 (Les mômes de la cloche, 1936, V. Scotto – A. Decaye).

Ce "petit bout de femme"

de 1m 46 est

la plus

 GRANDE DAME 

de la chanson Française

 

Parisienne dans l’âme, dans le coeur,

ma ville me colle à la peau,

 je l’aime, je le dis, je l’écris,

 je la visite et revisite dès que possible, toujours avec le même bonheur.

Combien de billet sur "MON PANAME"???

et pas un sur

"LA MOME PIAF"

Dès l’annonce de la sortie du film

LA MOME 

je m’étais promis d’aller le voir, voilà qui est fait et malgré que je connaisse, comme beaucoup,

sa vie et ses chansons ,j’ai chialé.

 L’actrice Marion Cottillard est criante de vérité, la chanteuse excellente, le maquillage saisissant.

 

LE SOUVENIR DE PIAF EST LA  DEVANT MOI SUR L’ ECRAN

 

La légende veut qu’Edith Giovanna Gassion, soit née sur le trottoir

 du 72 rue de Belleville à Paris, plus précisément sur la pèlerine d’un policier,

le 19 décembre 1915.

 En réalité, elle semble plutôt avoir vu le jour à l’hôpital Tenon.

Son père Louis,(mobilisé), est dans le civil contorsionniste, et sa mère Annetta,

 d’origine italo-kabyle, est chanteuse de rue.

Elle abandonne la petite fille chez sa grand mère.

 Edith grandit entre ses deux grands-mères, dont l’une tient un bordel dans l’Eure,

 à Bernay.

 Après la guerre, son père, engagé dans un cirque itinérant,reprend sa fille.

Trottoir, cirque, chanson, bordel, quelle singulière enfance !

C’est pour aider son père au cirque que la jeune Edith commence à pousser

 la chansonnette.

 Alors que ses parents divorcent et qu’une demi-soeur, Denise,

 naît en 1931 du remariage de son père, Edith continue la chanson de rue.

 A 17 ans, elle rencontre Louis Dupont dont elle tombe enceinte.

Mais Edith, née "dans la rue", voit commencer pour elle une longue vie

de défaites amoureuses et de malheurs.

Le premier de ses malheurs est le décès en 1935 de sa fille Cécelle (Marcelle)

d’une méningite.

Elle en restera marquée à vie. Au cimetière du Père Lachaise

quand je suis allée me receuillir sur sa tombe j’ai lu le nom du père de la chanteuse,

 le prénom Marcelle et celui de Théo, son dernier mari, ils reposent auprès de la chanteuse.

 

 Entre-temps, pour se guérir de sa séparation d’avec P’tit Louis,

 Edith,fréquente la racaille parisienne, truands et marlous.

 A 20 ans, la voilà seule, orpheline en quelque sorte, au bord de la déprime,

 de la pauvreté, de la drogue et de la prostitution et l’alcool est déjà son "confident".

Un soir de 1935, elle fait la connaissance de Louis Leplée, gérant du Gerny’s,

 un établissement de spectacle très en vogue à l’époque.

 Séduit par la jeune femme, il l’invite à chanter quelques titres chez lui,

 dont Les mômes de la cloche de Scotto. C’est aussi Leplée qui trouve à Edith

 son surnom de

 Môme Piaf..

Il avait songé à Moineau, mais il y avait déjà une môme moineau

Son passage au Gerny’s est un succès: Chevalier lui-même,

 ainsi qu’un certain Jacques Canetti sont subjugués.

 Canetti lui fait passer sa première séance radio et lui fait enregistrer

 fin 1935 son premier disque. Mais malgré son succès naissant, la rue la rattrape.

Avril 1936: Leplée est assassiné, vraisemblablement par les "protecteurs" d’Edith.

 Celle-ci est longuement interrogée, voire suspectée par la police.

 Les journaux se régalent de ce fait divers.

Grâce à Raymond Asso, rencontré quelques temps plus tôt, Piaf sort de la galère.

 Il lui fait enregistrer en janvier 1937 le titre Mon légionnaire.

 Raymond et Edith deviennent amants.

 Plus question alors pour elle de vivre une vie de débauchée. Un seul mot:

 le travail.

 Et le travail paye. L’ABC accueille la chanteuse sous son nouveau nom de scène:

Edith Piaf.

 

 

 Elle côtoie Mireille et  Trenet, tourne dans toute l’Europe.

 La guerre sépare Raymond et Edith, et celle-ci se jette dans les bras d’un débutant,

 Paul Meurisse (qui deviendra un acteur de talent) puis le quitte pour Michel Emer,

qui lui écrit L’accordéoniste et Le disque usé.

Devenue une institution, elle rencontre le tout Paris:

 Breton, Cocteau,

 ils mourront le même jour ! je me souviens très bien de ce jour,

et ou j’étais lorsque j’ai appris la nouvelle,

 j’ai pleurée la chanteuse qui chantait avec ses tripes…

 Mais la guerre la fait fuir. Jusqu’à la fin 1942, elle tourne dans la zone libre.

 De tournées en amants, la guerre passe. Puis vient la libération.

 Piaf n’a jamais cessé de chanter, de Paris à Berlin.

 En 1944, elle fait chanter un certain Yves Montand, alors inconnu et qui sera son amant

 d’une année, son ami pour la vie

 

 

 

Puis en 1946, elle écrit l’un de ses titres

qui feront le tour du monde:

 "La vie en rose".

Fin 1947, elle embarque pour New York. Elle y rencontre Marlene Dietrich,

 et surtout le boxeur Marcel Cerdan. Ils deviennent amants,

 les "meilleurs amants du monde".

 De Paris à New York, entre un concert d’Edith et un combat de Marcel,

 leur amour prend force.

Mais Marcel est marié et père de famille,

   

Marcel Cerdan, avant son départ pour les Etats Unis avec sa femme Marinette et ses deux fils,

 dont Marcel Cerdan junior,

 qui devenu adulte tiendra le rôle de son père dans le fim : EDITH et Marcel 

 

 il ne sera jamais à elle, ce fut la

PASSION 

de sa vie

Mais le malheur rejoint encore Edith, qui perd son amant le 27 octobre 1949,

 dans un accident d’avion. Pour lui, elle écrit

"L’HYMNE A L’ AMOUR"

elle chantera sur scène le soir

même de la mort de son AMOUR, cette chanson et tombera évanouie,

on ne pourra la ranimer qu’au bout d’une 1/2 heure.

  Sa vie ne sera plus jamais comme avant. 1950, Si elle retourne à New York,

  pour y chanter. Elle est accompagné d’Eddie Constantine, son nouvel amant,

 et d’un secrétaire, un certain Charles Aznavour (qui, lui, ne sera jamais son amant).

Cette femme, qui n’était pas belle, fut une "mangeuse d’hommes", il émanait d’elle

une puissance de séduction qui n’avait rien à voir avec la beauté physique.

De retour à Paris en 1951, Piaf travaille à imposer une comédie musicale La p’tite Lili,

 avec Eddie Constantine et Robert Lamoureux. La pièce a un certain succès.

 de maladies en accidents, Edith se drogue de plus en plus (la morphine tue la douleur).

 Peu à peu, sa vie s’enfonce dans la déchéance.

Côté scène, elle obtient toujours le succès, que ce soit avec Jézebel (écrit par Aznavour),

 ou Je t’ai dans la peau (de Pills et Bécaud).

Pills, auteur célèbre outre-Manche, deviendra, entre deux amants et par défi,

 le mari d’Edith  le 29 juillet 1952. Ils s’installent au boulevard Lannes à Paris,

 appartement que la chanteuse gardera jusqu’à sa mort.

La complicité du couple est aussi professionnelle:

 ils chantent et jouent ensemble (dont Le bel indifférent de Cocteau).

 Cocteau fut un grand ami de la chanteuse, on dit qu’il mourut en apprenant sa mort!!!

Mais la mort de Cerdan a détruit la vie d’Edith.

 Elle suit en 1953 une première cure de désintoxication.

S’en suivent des tournées, New York, Mexico, Rio, Paris, et de longs voyages pour oublier.

 Si elle est une star internationale, sa vie reste une succession d’échecs.

 Ainsi divorce-t-elle de Pills en 1956. Comme à son habitude,

 Edith se plaît à "élever" les hommes, à les prendre en main et à en faire des stars.

Un certain Jo, Georges Moustaki, n’échappe pas à la règle.

 Il devient son amant et débute dans la chanson.

 Ensemble, ils ont un grave accident de voiture en 1958,

 accident qui ne fait qu’empirer l’état de santé de Piaf et

 sa dépendance aux produits illicites.

 Ensemble aussi, ils écriront Milord, un autre grand succès d’Edith.

Début 1959, alors qu’elle triomphe une fois de plus à New York,

 elle s’effondre sur scène. Les opérations se suivent.

 Piaf n’est plus qu’une femme en sursis.

 Elle rentre à Paris en piteux état, sans Moustaki qui l’a quittée entre-temps.

Malgré son état de santé, elle triomphe en 1961 à l’Olympia, devant le tout Paris.

 La fin de sa vie est difficile.

 Les hommes de talent se succèdent pour lui écrire des chansons

 (Francis Lai, Charles Dumont, etc.) et elle tombe amoureuse d’un

 certain Théophanis Lamboukas, dit Théo Sarapo, elle épouse le 9 octobre 1962 à Paris,

ce jeune Grec, beau comme un Appolon.

 Ce mariage fera la une de tous les journaux.

Elle a 20 ans de plus que lui, droguée, épuisée, on crie au mariage bidon.

Je ne le crois pas,

Édith Piaf déclarera qu’elle a parfois l’impression que son jeune époux est en fait

« un fils qui veille sa vieille mère malade ».

   

   

 Ils chanteront ensemble le duo À quoi ça sert l’amour. 

 Théo était "sonné" à l’enterrement de sa femme et se suicidera, environ deux ans après,

 si je me souviens bien.Il était très attaché à Piaf, amour, admiration??? 

En convalescence près de Grasse, morte le 10 octobre 1963 à Plascassier,

 commune de Grasse, dans les Alpes-Maritimes.

 Sa dépouille fut ramenée à Paris où sa mort ne fut annoncée que le

 11 octobre, date officielle de son décès. 

 le même jour que le décès de Cocteau, son ami.

Elle est enterrée au Père Lachaise devant une foule immense qui pleure la PIAF, 

le moineau de Paris, le Gavroche féminin.

Aujourd’hui, sa tombe reste l’une des plus visitées par les touristes du monde entier.

  

 

   

Personnalité hors du commun,

elle reste la chanteuse française la plus renommée dans le monde    

Le Film est fidèle à la réalité.   

Confidente et amie d’Edith Piaf pendant quinze ans,

 Ginou Richer a vu le film d’Olivier Dahan,

 consacré à la chanteuse.  

Ein 2004. Tandis qu’Olivier Dahan prépare La Môme, kaléidoscope de la vie d’Edith Piaf,

 Ginou Richer, assistante et confidente de l’illustre chanteuse, rassemble ses souvenirs,

 cocasses et émouvants, dans un livre: Piaf, mon amie. 2005.

 A quelques semaines du tournage, le réalisateur découvre l’ouvrage et demande à son auteur 

un avis consultatif sur le scénario.

 Un an et demi plus tard, elle nous donne un avis consultatif sur le film.

 

 

La Môme est-elle fidèle au souvenir que vous avez gardé d’Edith Piaf?

Oh, oui! Olivier Dahan est un extraterrestre. Ou un médium.  

 Après avoir, pendant trois ans, tout lu sur Edith,

y compris son courrier déposé à la Bibliothèque nationale,

 il en a sorti une synthèse extrêmement juste, sans demander conseil à personne,

agrémentée de situations racontées nulle part, mais qu’il a devinées.

 

 

 

Vous n’êtes donc pas du tout intervenue sur le scénario?

 

Sur une chose seulement:

 le personnage de Loulou Barrier (joué par Pascal Greggory),

 l’imprésario arrivé dans la vie d’Edith en 1946, trop en retrait dans le scénario.

 En fait, il a été amoureux d’elle jusqu’à la fin – mais en secret.

Cet amour n’a jamais été mentionné. Seuls les intimes d’Edith s’en doutaient.

   

Piaf actrice

1941 Montmartre-sur-Seine, de Georges Lacombe.

1946 Etoile sans lumière, de Marcel Blistène.

1959 Les Amants de demain, de Marcel Blistène.

 
Actrices  Piaf

1974 Brigitte Ariel dans Piaf, de Guy Casaril.

1983 Evelyne Bouix dans Edith et Marcel, de Claude Lelouch.

2007 Marion Cotillard dans La Môme, d’Olivier Dahan.

 

 

Pourquoi le film passe-t-il sous silence la période 1939-1945,

 après laquelle Edith Piaf fut traînée dans la boue pour avoir

chanté devant les Allemands?

Parce que ce n’était pas utile. A la Libération,

elle a effectivement été traduite devant un tribunal,

mais une trentaine d’hommes prisonniers en Allemagne ont témoigné pour elle.

 Quand elle est allée chanter là-bas, elle leur a apporté de faux papiers.

 Une belle histoire, mais hors sujet pour le film.

Et propice, pour certains esprits malintentionnés,

 à réactiver une polémique qui n’avait pas lieu d’être.

 Olivier ne voulait aucune ombre sur le personnage.

   

On la découvre quand même toxicomane…

(le ou la journaliste connait bien mal la vie de Piaf, ce n’est pas une découverte!!!)

Oui, mais cela, on ne pouvait pas le zapper.

 Je précise dans mon livre les conditions de cette descente aux Enfers:

dans un accident de voiture avec Charles Aznavour, Edith a un bras cassé,

deux côtes enfoncées et une jambe ouverte.

Pour calmer la douleur, on lui injecte de la morphine.

 Mais sans baisser les doses au fur et à mesure de sa guérison.

 C’est ainsi qu’Edith est devenue accro.  

 

Avez-vous nourri Marion Cotillard de vos souvenirs? 

La Môme, d’Olivier Dahan, avec Marion Cotillard, dans le rôle de la star, et Sylvie Testud.

 Pas trop. Nous nous sommes vues toute une journée, avant le tournage.

J’ai senti qu’elle était déjà habitée. Je n’ai même pas remarqué la différence de taille:

 Edith mesurait 1,46 mètre; Marion, 1,70 mètre.

 Après avoir vu et revu le film, je suis rentrée chez moi, à Cannes,

 totalement déphasée pendant dix jours,

 ne sachant plus si Edith était vraiment partie ou pas.

 

 

 

La Môme, d’Olivier Dahan. Sortie le 14 février.
Piaf, mon amie, par Ginou Richer. Denoël, 256 p., 18 €.

 

 

A VOIR ABSOLUMENT 

 

 

 

 

 

 

d’HARMONY 

au

CINEMA Français et

aux actrices et acteurs Français qui nous ont quittés en 2006

 

Décembre
– 1/12 –Claude  Jade  (1948-2006) — (58 ans) , actrice française 
 

Novembre

 
– 23/11 –Philippe  Noiret  (1930-2006) — (76 ans) , acteur français, à qui j’ai rendu hommage par un billet.
Le film qui m’a le plus marquée : Le vieux fusil 
 
 
Avril 
– 11/4 –Daniel  Rialet  (1960-2006) — (46 ans) , comédien français – TV: Père et maire
 
– 16/4 –Philippe  Castelli  (1926-2006) — (80 ans) , comédien et humoriste français

Février

 
– 14/2 –Darry  Cowl  (1925-2006) — (81 ans) , acteur français 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    
Publicités

6 Réponses

  1. MOI

    ********JE VIENT TE FAIRE UN GROS BISOUS BONNE SOIREE***************

    7 mars 2007 à 18:35

  2. MOI

    BISOUS BONNE NUIT JE PART SANS FAIRE DE BRUIT
    <a href="http://www.hiboox.com&quot; target="_blank"><img alt="Image hébérgée par hiboox.com" src="http://www.hiboox.com/images/0107/465c9aaa.gif&quot; /></a>

    3 mars 2007 à 23:33

  3. Harmony

    bonjour nicole tres beau billet que tu a fait la tres long mais c est avec un plaisir de lire se billet magnefique j\’etais voir se film le 14 fevrier et je suis pas decu il et magnefique et bien fait se film .moi a mon blog on clique sur sa photo on voie la presentation de se film super et un autre blog c est les photos avec le cube j ai fait un peut de pub .pour le moment il a un suce fou il a beaucoup de personne va le voir .je te souhaite une bonne soiree bisous francois.(http://francois2118.spaces.live.com/)

    3 mars 2007 à 08:06

  4. francine

    coucou ma nicky,
    comment ne pas laisser de commentaire sur le magnifique billet que tu as consacré à Edith Piaf, grande dame de la chanson française et qui meme encore maintenant sait nous enchanter. Ce petit bout de femme du haut de ces 1,46m etait quelqu\’un de fascinant avec un coeur gros comme ca…… Que de souffrance, mais aussi de bonheur elle a connu dans sa vie.
    Je suis allée voir le film et comme tu dois t\’en douter…. ben……… j\’ai pleuré… haaaaaa la sensibilité à fleur de peau par ces mots et ces notes qui savent accrocher nos coeurs.
    Je te souhaite un bon we (reposes toi un peu) car je crois que tu es fatiguée. Donnes moi des news.
    JE t\’embrasse tres fort
    Tendresse amicale
    Frane

    2 mars 2007 à 19:03

  5. Harmony

    Savoir aimer est divin
    Aimer, le terme paraît si familier…
    J\’aime ma femme, mon mari,
    Au même titre que j\’aime les éclairs au chocolat… ?
    Le mot est usité dans nombre de contextes…
    On aime, on n’aime pas…
    Passons la définition du dictionnaire.
    Et lorsqu\’on y réfléchit réellement,
    A-t-on une définition de ce terme ?
    On évoque des sentiments, des sensations, des émotions…
    Rien de bien concret en fait.
    Pourtant chacun de nous utilise ce terme dans la vie quotidienne.
    Un homme a besoin de se sentir aimé,
    Une femme également,
    Mais le besoin réside
    Dans le simple fait de prononcer cette phrase :
    «Je t\’aime».
    Populairement,
    Il est dit que lorsque l\’on sait pourquoi on aime quelqu\’un,
    Le sentiment n\’est plus.
    J\’aime… Je ne sais pas pourquoi…
    Et c\’est pour cela que j\’aime………….
    Aimer ça signifie quoi ?
    Lorsque ce mot est prononcé,
    Il semble se suffire à lui-même…
    Pourtant ça n’est qu’un mot,
    Il n’est qu’une image dont chacun
     
    Les traits et les couleurs à sa façon.
    Ce mot magnifique peut aussi masquer le néant !
    Qu’y a t-il derrière ce mot ?
    Que veut dire aimer ?
    Est-ce une disposition d’esprit ?
    Sont-ce des petits ou des grands actes de la vie ?
    Aimer, est-ce une béatitude intérieure ou un échange ?
    Aimer, est-ce de l’énergie, du temps,
    Du partage, de l’aveuglement, du don, de l’égoïsme,
    Du sexe, un engagement ou encore un lien… ?
    Aimer, est-ce reconnaître nos différences
    Ou est-ce une forme de symbiose ?
    Pour engager le sujet, permettez-moi de vous dire un secret…
    Je vous aime !
    1 Mars 06:31(http://villedebrossard.spaces.live.com/)
     
     

    1 mars 2007 à 18:09

  6. Harmony

     

    Stephie et Bernie  

    Coucou toi
    C\’est super
    Je viens te faire une petit coucou
    Ton espace perso et très beau, j\’aime beaucoup
    Passe une bonne semaine
    •*´¨`*•.¸¸.•*´¨`*•.¸¸.•*´¨`*•*´¨`*•*´¨`*•  __________*bjo*bjo*___*bjo*bjo*________________*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*________*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*____*bjo*________*bjo*bjo*bjo*_________*bjo*_____*bjo*bjo*bjo*________*bjo*bjo*bjo*__________*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*______________*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*___________________*bjo*bjo*bjo*bjo*bjo*________________________*bjo*_bjo*_______Stéphanie xoxo
    From: Montréal, Canada.(http://villedebrossard.spaces.live.com/)

    1 mars 2007 à 17:57

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s