La critique est aisée mais l'Art est difficile

Exposition : Venise et l’Orient

 

 

   

 

UNE EXPOSITION VENISE ET L’ ORIENT

a été organisée par

 l’Institut du Monde Arabe

 du

 3 octobre au 18 février 2007

en collaboration avec

 le Metropolitan Museum of Art de New York. 

 

 

 

La République de Venise a entretenu des relations fructueuses avec le monde musulman 

 du

IXème siècle à son déclin, au XVIIIème.

Celles-ci ne se sont pas limitées aux seuls aspects diplomatiques et commerciaux.

 Pourtant, rares sont ceux qui savent à quels échanges de savoirs et de techniques artistiques

 cette rencontre entre les dynasties musulmanes et la Sérénissime à donné lieu.

Lorsque Venise copiait l’Egypte des Mamelouks.

L’exposition s’ouvre sur un tableau anonyme daté de 1511 représentant l’audience

d’une ambassade vénitienne à Damas. Intermédiaire entre l’Orient et l’Occident,

Venise la marchande était consciente de la nécessité d’entretenir des relations continues

 avec ses partenaires du bord oriental de la Méditerranée.

 La République a ainsi été la première entité occidentale à y déléguer des ambassadeurs.

 Au cours de leurs allers-retours, négociants, pèlerins et diplomates n’ont pas résisté

à l’envie de rapporter à Venise les bijoux de raffinements qu’ils ont découverts,

 constituant parfois même des collections de pièces orientales.

C’est ainsi que les verriers de la Sérénissime se sont imposés comme

les plus brillants d’Europe, aux XVème et XVIème siècles,

après s’être appropriés un siècle plus tôt certaines des techniques de fabrication des artisans

 mamelouks égyptiens et syriens.

 

 

L’exposition présente ainsi de magnifiques lampes de mosquées et des productions orientales

 du début du XIVè siècle. Le visiteur peut comparer leurs matériaux et motifs avec les pichets

 et gobelets fabriqués presque un siècle plus tard sur les bords de la lagune de Venise.

 D’abord simples contrefacteurs, les artisans vénitiens ont assimilé ces techniques avant

d’y intégrer leur propre génie et de fasciner à leur tour les dignitaires de l’époque ottomane.

L’exposition consacre une section au

 « répertoire oriental dans la peinture religieuse »

aux

 "coutumes vestimentaires du Levant »

qui fascinaient les Vénitiens. 

Un coran imprimé en Arabe datant de 1537 et qui suscita la première traduction était présenté. 


 

 
 
 
Rarement deux destins ont été aussi intimement liés, malgré les antagonismes et les péripéthies
 
de l’Histoire.
 
En effet, Venise, cette cité-Etat européenne, qui a exercé une suprématie économique
 
 et commerciale pendant des siècles en Méditerranée, avait instauré, depuis IXème siècle,
 
des rapports privilégiés avec les dynasties du Proche-Orient et tissé des liens solides avec Le Caire,
 
 Damas et Byzance-Constantinople.
 
 
 
 
 
L’exposition couvrait plusieurs siècles –
 
 du vol de la dépouille de Saint-Marc, à Alexandrie en 828, à la fin de la République
 
et différentes aires géographiques, marquant un intérêt particulier pour les
 
échanges artistiques et culturels entre Venise et le Proche-Orient.
 
 L’exposition cependant, se concentrait sur la période féconde de ces échanges, à savoir :
 
 du XIVème au XVIII siècle.
 
En effet, c’est dès la fin du XIIIè  siècle que
 
 Venise commence à se couvrir de palais,
 
de se parer de tapis d’Orient, de soieries, de brocarts et de velours.
 
Pour certains de ces objets la question continue à se poser : sont-ils vénitiens ou orientaux ?
 
 Les experts s’y perdent, même encore aujourd’hui.
 
 
 
 
 
 
 
 
 Venise devient très tôt une puissance mondiale et établit, grâce au commerce,
 
 des liens privilégiés avec les grandes dynasties musulmanes :
 
 les Ayyoubides, les Mamelouks et les Ottomans.
 
Ainsi s’opère à travers les siècles une transmission des savoirs et des techniques de l’Orient
 
 vers Venise.
.
A  son tour, la République vénitienne exporte dès le XVIe siècle des objets de luxe à décor islamique
 
 vers les grandes capitales d’Orient.

La représentation de Mamelouks et d’Ottomans, avec leur vêture caractéristique,

 
 dans les toiles des grands maîtres de la Renaissance, témoigne de la familiarité des Vénitiens
 
avec leurs voisins méditerranéens.

 

 
Quelque 250 objets – peintures, textiles et tapis, verreries, céramiques, orfèvreries –

 
 provenant des collections vénitiennes et des plus grands musées à travers le monde,
 
 illustrent l’itinéraire de cette exposition.


 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
  

  

      

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

   

 

Publicités

4 Réponses

  1. BETTY

    Un petit coucou en passant par le blog de mon petit Jack. Et non il ne ferme plus ! et j\’avais également fermé le mien mais je reprends depuis le début …. dur dur, je n\’avais pas sauvegardé mes billets (lol).
    Ton blog est magnifique ! que de jolies choses par ici, franchement je ne suis pas déçue d\’être venue.
    Des oeuvres d\’arts superbes et de jolis billets. Toutes mes félicitations.
    J\’en profite pour te souhaiter de joyeuses fêtes de Pâques et beaucoup de bonnes choses dans ta vie.
    Amicalement
    Etincelle  

    7 avril 2007 à 17:40

  2. Harmony

    Bonjour toi  t\’inquiéte pas suis toujours la ma porte n\’est pas close
    Je passe te remercier de ton com chez moi . Ici il fait beau et voila ton petit cadeau
    Clique sur : kdo  et ecoute la chanson c\’est rigolo c\’est un fichier à exécuter ou a enregistrer
    Si tu veut le garder lol ,  sinon moi je vais bien et la vie et belle , le boulot reprend le 9 avril sniff … Aller à bientôt je te fait de gros bisous
    Jack(http://jack1952.spaces.live.com/)

    7 avril 2007 à 13:02

  3. Unknown

    ma chere Harmonie,
    j\’espere que tu te portes bien.
    ton espace est toujours aussi interessant;merci pour ces superbes photos.
    quant a moi,ne pouvant me deplacer , je ne rate aucun reportage archeologique à la TV.j\’adore !
    j\’ai mis sur mon blog, un petit mot expliquant mon état.
    j\’ai du mal a me concentrer du a la fatigue ;je vais m\’arreter là.
    je t\’embrasse et a bientôt.
    Amicalement, Elibellule

    4 avril 2007 à 12:50

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s