La critique est aisée mais l'Art est difficile

Le lapin à Gill ou le lapin-agile

       

  

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le lapin Agile 
 

 

 
 
 
 
C’est une maison villageoise rose, couverte de lierre,
 
située au 4 de la rue des Saules, à Montmatre.
 

« Au coin de la rue Saint Vincent et de la rue des Saules,

situé sur la pente nord de la Butte Montmartre, apparaît le vieux Lapin Agile posé,

depuis près d’un siècle et demi, sur la terre, comme une lampe sourde.

 Une étrange petite maison de Noël

où chacun peut entendre la chanson de son attendrissement personnel. »

Pierre Mac orlan

 
 
 

Cet établissement a souvent changé de nom :

C’est dans la partie haute de Montmartre

qu’est construit en 1795 le bâtiment qui abritera plus tard le Lapin Agile.

 

 Vers1860

 

 Il devient,une auberge baptisée

« Au Rendez-vous des voleurs ».

A partir de 1869

 

il prend le nom de

« Cabaret des Assassins »,

 parce que sont accrochées au mur des gravures représentant des assassins célèbres,

de Ravaillac à Troppmann.

**(un vrai coupe gorge cette gargotte, sans moi, merci,

c’est qu’elle n’est pas téméraire Harmony)**

 

Entre 1879 et 1880

 

 le propriétaire de l’époque confie

au caricaturisteAndré Gill, familier des lieux, la confection d’une enseigne ;

celui-ci peint un lapin vêtu d’une redingote verte et d’une écharpe rouge

 s’échappant de la marmite qui lui était destinée :

 le cabaret devient alors connu sous le nom de lapin à Gill,

 bientôt transformé en lapin Agile.

 Le lapin de l’enseigne serait en fait un autoportrait transposé du caricaturiste,

qui avait participé à la Commune (il faisait partie de la Commission des artistes),

 mais avait réussi à échapper à la répression qui avait suivi.

(Si l’on prend ceci pour la vérité, l’autre « histoire » de la spécialité d’Adèle, ne tient plus,

puisque l’enseigne aurait été créé avant qu’elle n’achète le lapin agile.

Harmony est parfois logique…….)

 

Racheté en 1886 par une ancienne danseuse de cancan,

 

Adèle Decerf (surnommée « la mère Adèle »),

 celle-ci, après s’être débarrassée de la partie la plus douteuse de sa clientèle,

en fait un café-restaurant-concert baptisé

 « A ma campagne »,

 que fréquentent pendant la journée les habitués du Chat Noir.

 Le chansonnier Aristide Bruant en est également un habitué,

 et il y amène Toulouse-Lautrec et Courteline.

 Des concerts d’amateurs ont lieu le samedi soir et le dimanche matin

  sous la surveillance d’un agent, se souvient Pierre Mac Orlan.

Au début du XXe siècle

« la mère Adèle » revend le cabaret à Berthe Sébource,

 qui s’y installe en compagnie de sa fille,

Marguerite Luc (surnommée « Margot », et future épouse de Pierre Mac Orlan

.)

Elles sont rejointes en 1903 par Frédéric Gérard (1860-1938),

 dit

 « le père Frédé »,

grâce à qui le Lapin Agile va devenir un lieu incontournable

 de la bohème artistique montmartroise;

 La spécialité culinaire d’Adèle était le lapin sauté à la casserole. 

 

 

Le jeu de mots

 

   Le dessinateur caricaturiste André Gill imagina comme enseigne

un lapin bondissant hors de la casserole.

Par jeu de mots, le lapin à Gill devint le « lapin-agile ».  

L’original de l’enseigne est conservé au musée de Montmatre.

En 1903

 Aristide Bruant racheta le cabaret et le nouveau gérant,

Frédéric Gérard, donna une nouvelle vie au cabaret.

Autour de sa guitare et de son violoncelle,

toute la bohème montmartroise se retrouve le soir dans la bonne humeur.

 

 

 

Réunion d’artistes parisiens, parmi lesquels Poulbot,

Dufy, Barrère, Neumont, Roubille,

 écoutant le père Frédé (à la guitare). Paris, vers 1905

 

Le père Frédé anime les soirées

 

 

il chante et fait chanter les uns, déclamer les autres.

Le lapin Agile devient le temple des chansonniers et des artistes.

On peut y voir Carco, Apollinaire, Courteline, Max Jacob, Marcel Proust;

les peintres Renoir, Utrillo, Braque, Modigliani et Picasso

qui aimait s’asseoir à la terrasse avec sa chienne Frika.

Il a peint des toiles où il se représente avec Frédé,

puis représentant Margot, la belle-fille de Frédé. 

 

**Harmony fût morte de rire lorsqu’elle appris ceci**

 

 

Un jour, le peintre « Boronali » exposa sa toile abstraite :

 

  

  » coucher de soleil sur l’Adriatique  »

au Salon des Indépendants et la critique fut enthousiaste ! 

 ***Il s’agissait en réalité d’une oeuvre de Lolo, l’âne de Frédé,

 à qui on avait attaché un pinceau à la queue !*** 

 

Frédé et son âne Lolo

 

 Boronali est l’anagramme d’Aliboron, l’âne de la fable de La Fontaine…

Le cabaret en lui même ne paye pas de mine,

un café comme on pouvait en trouver autrefois

et qui acceuille toujours des chansonniers à l’occasion de veillées-spectacle.

 

Une pépinière de talents 

 

 

Aristide Bruant achète le Lapin Agile

pour éviter qu’il ne périsse sous la pioche des démolisseurs.   

 Il le revendit en 1922, dans des conditions les plus amicales au fils de Frédé, 

 Paulo, son unique élève.  

Sous la direction de Paulo et plus tard avec sa femme la chanteuse Yvonne Darle,

l’établissement prend un essor important, le spectacle s’organise,

 des chanteurs, des musiciens peuvent y faire leurs débuts.

    On y voit dans les années 30,

 s’y produire pour la première fois en public, Rina Ketty,

Pierre Brasseur, Jacques Pills…

 Puis dans les années 40, 50, 60

Jean-Roger Caussimon, Alexandre Lagoya, Annie Girardot,

 Claude Nougaro, alors tous inconnus.

 

Aujourd’hui encore,

 on y boit les traditionnelles cerises à l’eau de vie

 les gens s’y regroupent sous la lampe voilée,

et chantent devant l’âtre du Père Frédé.

 

 Le mot d’Harmony

« Chaque fois que le plaisir m’est donné

de retourner à Montmartre,  jamais blasée,

 je  m’arrête devant le lapin agile.

Lui, il ne change pas,

 je suis certaine que l’âme des anciens qui l’habitent

 le retrouvent comme par le passé, mais moi,

 je vois le quartier autour qui change hélas,

 la modernité à toujours son revers….. »

 

Le lapin de nos jours 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 peinture contemporaine : Pavé de Paris
 
 
Le lapin agile a été peint de nombreuses fois
 
par des artistes de renom,
 
je vous invite à feuilleter l’album de photos lorsqu’il sera prêt.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

   

Création  
  
 
 
  
  

 

8 Réponses

  1. Allison

    Merci Harmony Nicole pour la belle histoire que tu es venue mettre dans mon livre d\’or, comme tu le sais j\’adore les animaux et je suis heureuse d\’avoir vu ce sauvetage.Ton billet est fort intéressant, ça donne le goût d\’aller visiter cet endroit.Bisous et bon week end,Lina-Lise

    15 mai 2009 à 15:32

  2. Minou

    bravo mille fois bravo pour ce billet plein d\’humour et comme toujours l\’historique est parfait…….. j\’adore…. et suis admirative de tout ce que tu fais… je ne connais le lapin agile que de réputation et je crois même que je ne suis pas passée devant ……… il faudrait y aller exprès….. mais là je manque de temps regardant pousser une jolie plante de 7 mois maintenant qui m\’occupe beaucoup…. et me procure énormément de joie et tant d\’amourgros bisousMinou

    15 mai 2009 à 07:38

  3. Harmony

    henri-charles calmettes a écrit :Bonjour Harmony!!!! Ben oui!!! tu vois malgré que je ne sois plus la que rarement je n\’oubli pas les Amies.J\’espère que tout va bien pour toi. Moi…avec la crise…les temps sont très dur…comme pour beaucoup d\’artiste.Je te fais de gros bisous et te souhaite une douce semaine.

    11 mai 2009 à 09:24

  4. Harmony

    Tenant compte de la demande que j\’avais faite, Catherine trouvait le rouge flashait. Il est vrai qu\’il était parfait avec mon rouge et vert pour Noël, mais agressif pour toute l\’année, alors comme j\’aime énormément les tons de rose, voici une nouvelle présentation. Votre avis sera toujours le bienvenu.

    27 avril 2009 à 13:11

  5. Harmony

    catherine durey(Hors ligne)a écrit : Je n\’ai pas réussi à mettre le commentaire où il fallait, aussi je te l\’envoie et je parle de toi dans mon blog…Magnifique, je regarde chaque fois avec plaisir tes tableaux.Un de mes ancêtres était compositeur de musique, ami de Maurice RAVEL, Claude DEBUSSY et Erik SATIE, et je crois savoir que pour certains de leurs salons les affiches étaient faites par ce peintre. Il faisait partie du groupe des six (Francis POULENC, Arthur Honegger, Germaine Taillefer, Darius Milhaud, Geaorges Auric et Louis DUREY )Aussi je suis particulièrement sensible à l\’art, aussi bien la sculpture que la musique, et certains types d\’architecture. Je n\’ai pas eu beaucoup de temps ces derniers jours car j\’ai presque fini de mettre en ligne le catalogue et nous sommes indexés sur google, j\’en suis fort contente. J\’ai vu les calligrammes que tu as mis, j\’en fais aussi, mais je ne suis pas aussi douée qu\’Apollinaire, je fais des haïkus quand je ne suis pas dérangée, et je les décore avec des estampes japonaises. je dessine aussi des triskells celtiques au compas que je colorie lorsque j\’ai besoin de me détendre, ce qui arrive souvent avec le boulot que je fais, surtout qu\’il y a beaucoup de changements qui s\’annoncent et ne plaisent pas à tout le monde….

    27 avril 2009 à 09:34

  6. Harmony

    Merci pour ton avis Catherine :Le rouge flashe un peu, mais c\’est super quand même

    27 avril 2009 à 09:28

  7. illyria

    bonjour harmony je te souhaite de passer uen belle semaine gros kisss illyria http://www.casimages.com/img.php?i=090427071548531691.gif

    27 avril 2009 à 08:05

  8. illyria

    bonjour ma douce je te souhaite de passer un bon dimanche tres beau billet joli lapin agile bisous illyria http://www.casimages.com/img.php?i=090426011504569839.gif

    26 avril 2009 à 14:08

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s