La critique est aisée mais l'Art est difficile

Festival de Cannes 2009, naissance de la Palme d’or

 

  

    

L’affiche est magnifique
 
 Monica Vitti de dos face à la mer,
 
l’image est tirée du film de Michelangelo Antonioni
 
 
 
 
 
 
 
 
"L’ Avventura"
 
 
 
  
 
 
Monica Vitti,
 
 sublime actrice italienne, mérite que je vous la montre aussi de face.
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 
 
Vous avez "boudé" : 
 
Le lapin à Gilles ou le lapin agile
 
ainsi que
 
 Monsieur" Brassens, avec la vidéo de "Le temps ne fait rien à l’affaire"
 
Peut-être lirez vous mes billets sur le Festival de Cannes?
 
 
 
 
 
    
sur
 
le Festival de Cannes 2009
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La comédienne française Isabelle Huppert préside le Jury longs métrages.
 Edouard Bear officie à la présentation des cérémonies d’ouverture
et de clôture de l’événement phare du 7ème Art mondial.
 
 
 
 
 

 

Le Jury
 
 
 
 
Isabelle Huppert, la présidente
 
 
La Présidente  sera entourée de quatre actrices : 
 l’Italienne Asia Argentola Taiwanaise Shu Qi,
 l’Indienne Sharmila Tagore et l’épouse de Sean Penn,Robin Wright.

Quatre jurés accompagneront l’égérie de Chabrol dans ses délibérations,
les réalisateurs : Nuri Bilge (Turquie), Ceylan Lee Chang-Dong (Corée du sud),
James Gray (USA) et l’écrivain britannique Hanif Kureishi.
 
 
 
 
 
 

Après la cérémonie d’ouverture
 
 La dernière production des studios Disney de l’Américain Pete Docter  
« La Haut » ("Up"), film d’animation en 3 D, qui sortira en France le 29 juillet,
 ouvrira les festivités à l’écran du Grand théâtre Lumière.
 
Il raconte l’histoire d’un vieux monsieur de 78 ans
accrochant des ballons à sa maison qui s’envole.
 
 Le signe d’une sélection 2009 marquée par une certaine légèreté,
 avec un grand nombre de comédies.
 

De quoi donner un peu de rêves aux festivaliers

 par ces temps de crise qui n’épargne pas le monde du cinéma.

 

 

 
Vingt films seront en compétition pour briguer la Palme d’or
 

Les Etreintes brisées de Pedro Almodovar

Fish Tank de Andrea Arnold


Un Prophète de Jacques Audiard

Vincere de Marco Bellocchio
Bright Star de Jane Campion
Map of the Sounds of Tokyo d’Isabel Coixet
A l’origine de Xavier Giannoli
Le Ruban blanc de Michael Haneke
Taking Woodstock d’Ang Lee
Looking for Eric de Ken Loach
Nuit d’ivresse printanière de Lou Ye
Kinatay de Brillante Mendoza
Soudain le vide de Gaspar Noé
Thirst de Park Chan-Wook
Les Herbes folles d’Alain Resnais
The Time That Remains d’Elia Suleiman
Inglourious Basterds de Quentin Tarantino
 
on attend toute l’équipe du film emmené par Brad Pitt,
Quentin Tarantino et Pénélope Cruz
Vengeance de Johnnie To
Visages de Tsai Ming-liang
Antichrist de Lars Von Trier 

 

 
 
 
 
Histoire de la palme d’or
 
 
 
 
 
 
 
La Palme d’or a fait son apparition en 1955.
 Avant, le jury du festival décerne un Grand prix.
La première palme, élément adopté en référence aux armoiries de la ville,
est décerné en 1955 à Delbert Mann, pour son film Marty.
 Le festival revient temporairement à la formule du Grand Prix international de 1964 à 1974,
 avant d’adopter définitivement la récompense tant convoitée en 1975.
 
 Seuls cinq réalisateurs ont obtenu deux fois la palme d’or:
 
Emir Kusturica (1985 et 1995), les frères Dardenne (1999, 2005)
 et Francis Ford Coppola (1974, 1979), Bille August (1988, 1992)
et Shohei Imamura (1983, 1997).
 
 
 
Le palmarès complet depuis 1946
 
 
 
 
 
 

2008 Entre les murs – Laurent Cantet (FRA)
2007 4 mois, 3 semaines et 2 jours-Cristian Mungiu (ROU)
2006 Le vent se lève – Ken Loach (R.U.,IRL,ITA,ALL,ESP)
2005 L’Enfant – Jean-Pierre et Luc Dardenne (BEL-FRA)
2004 Fahrenheit 9/11 – Michael Moore (USA)
2003 Elephant – Gus van Sant (USA)
2002 Le Pianiste – Roman Polanski (POL,FRA,ALL,RU)
2001 La Chambre du fils – Nanni Moretti (ITA)
2000 Dancer in the dark – Lars von Trier (DAN)
1999 Rosetta – Jean-Pierre et Luc Dardenne (BEL-FRA)
1998 L’Eternité et un jour – Theo Angelopoulos (GRE)
1997 Le Goût de la cerise – Abbas Kiarostami (IRA)
L’Anguille – Shohei Imamura (JPN)
1996 Secrets et mensonges – Mike Leigh (FRA-RU)
1995 Underground – Emir Kusturica (FRA)
1994 Pulp fiction – Quentin Tarantino (USA)
1993 Adieu ma concubine – Chen Kaige (HKG)
La Leçon de piano – Jane Campion (NZL,AUS,FRA)
1992 Les Meilleures Intentions – Bille August (DAN,SUE)
1991 Barton Fink – Joel et Ethan Coen (USA)
1990 Sailor et Lula – David Lynch (USA)
1989 Sexe, mensonges et video – Steven Soderbergh (USA)
1988 Pelle le conquérant – Bille August (DAN)
1987 Sous le soleil de Satan – Maurice Pialat (FRA)
1986 Mission – Roland Joffé (RU)
1985 Papa est parti en voyage d’affaires – E. Kusturica (BOS)
1984 Paris, Texas – Wim Wenders (ALL,FRA)
1983 La Ballade de Narayama – Shohei Imamura (JPN)
1982 Missing – Porté disparu – Costa-Gavras (USA)
Yol – Serif Gören / Yilmaz Güney (TUR)
1981 L’Homme de fer – Andrzel Wajda (POL)
1980 Que le spectacle commence – Bob Fosse (USA)
Kagemusha – Akira Kurosawa (JPN)
1979 Apocalypse now – Francis Ford Coppola (USA)
Le Tambour – Volker Schlöndorff (ALL,FRA)
1978 L’Arbre aux sabots – Ermanno Olmi (ITA)
1977 Padre padrone – Paolo Taviani (ITA)
1976 Taxi Driver – Martin Scorsese (USA)
1975 Chronique des années de braise – M. L.-Hamina (ALG)
1974 Conversation secrète – Francis Ford Coppola (USA)
1973 La Méprise – Alan Bridges (RU)
L’Epouvantail – Jerry Schatzberg (USA)
1972 L’Affaire Mattei – Francesco Rosi (ITA)
La classe ouvrière va au paradis – Elio Petri (ITA)
1971 Le Messager – Joseph Losey (RU)
1970 M.A.S.H. – Robert Altman (USA)
1969 If – Lindsay Anderson (RU)
1968 Pas de Festival en raison des événements de Mai 68
1967 Blow up – Michaelangelo Antonioni (RU)
1966 Signore & Signori – Pietro Germi (ITA)
Un homme et une femme – Claude Lelouch (FRA)
1965 Le Knack… ou comment l’avoir – Richard Lester (RU)
1964 Les Parapluies de Cherbourg – Jacques Demy (FRA)
1963 Le Guépard – Luchino Visconti (ITA)
1962 O Pagador de Promessas – Anselmo Duarte (BRE)
1961 Une aussi longue absence – Henri Colpi (FRA)
Viridiana – Luis Buñuel (FRA)
1960 La Dolce Vita – Federico Fellini (ITA)
1959 Orfeu Negro – Marcel Camus (FRA)
1958 Quand passent les cigognes – Mikhail Kalatozov
1957 La Loi du Seigneur – William Wyler (USA)
1956 Le Monde du silence – Louis Malle, J.Y. Cousteau (FRA)
1955 Marty – Delbert Mann (USA)
1954 La Porte de l’enfer – Teinosuke Kinugasa (JPN)
1953 Le Salaire de la peur – Henri-Georges Clouzot (FRA)
1952 Deux sous d’espoir – Renato Castellani (ITA)
Othello – Orson Welles (MAR)
1951 Mademoiselle Julie – Alf Sjoberg (SUE)
Miracle à Milan – Vittorio De Sica (ITA)
1950 Pas de Festival en raison de problèmes budgétaires
1949 Le Troisième Homme – Carol Reed (RU)
1948 Pas de Festival en raison de problèmes budgétaires
1947 Plusieurs prix remis, dont Dumbo – Walt Disney (USA)
1946 Plusieurs prix remis, dont La Bataille du Rail – René Clément(FRA)

 

 

 

Pour qui en 2009 ?

 

  

 

 

 

 

 

 
Advertisements

5 Réponses

  1. illyria

    bonjour ma douce je te souhaite de passer un bon week end et une belle journee tres gros kisss illyria http://www.casimages.com/img.php?i=0905161019597665.gif

    16 mai 2009 à 10:30

  2. ✿ B ✿

    bonsoircontente de te revoir aussi cela fait plaisir on s\’et perdue ouf tu m\’as retrouvee suis bien vivante il a pas soucis ah cooltoujours tres jolieici tout va bien,sauf le temps bouh pluie avrese grrrrrbisous bonne nuit chere amiebetty boop

    15 mai 2009 à 21:56

  3. illyria

    bonjour ma douce je te souhaite de passer une belle journee et un bon week end gros kisss illyria http://www.casimages.com/img.php?i=09051507545819484.gif

    15 mai 2009 à 08:07

  4. Minou

    en réponse à ton tit mot sur mon livre d\’or je dirai que ce fut un pur plaisir de lire ce billet (comme les autres d\’ailleurs ) et que l\’affiche avec Monica Vitti …….. qu\’elle est belle !!!!! j\’adore venir te lire …. mais hélas comme je te disais je manque de temps…. et moi non plus je ne sais pas faire les choses à moitiébisous bisousMinou(superbes de tendresse les photos que tu m\’as envoyées…….. vraiment )

    15 mai 2009 à 07:53

  5. Minou

    preums………….. comme diraient certainssuper billet sur le festival……. très huppé … de Cannes……… me suis trouvée une année en plein festival et en plus comme il y a le grand prix de Monaco en même temps, te dit pas comme c\’était incirculable….. grrrrrrrrrrrrrrr dommage ………. enfin ça reste très beau…….. et merci pour toutes ces précisions qui ont du te demander beaucoup de recherches… tu ne fais pas les choses à moitié et j\’aime…gros bisous et bon week endMinou qui continue (de lire ce qu\’elle a "loupé")

    15 mai 2009 à 07:25

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s