La critique est aisée mais l'Art est difficile

Un dimanche au bord de l’eau en compagnie des peintres du XIXème

 

                      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

   

Le mot d’Harmony

 

" Une invention du XIXe : le train, allait révolutionné l’art!!!

Tout comme le citadin avide de soleil et d’air pur,

 les artistes ont le choix pour s’y rendre : 

prendre le train à la gare Saint-Lazare et descendre au pont de Chatou,

ou monter dans l’omnibus américain

qui effectue un service régulier de Paris à Bougival."

 

BOUGIVAL

  

"La Seine à Bougival" Alfred Sisley, 1873

 

Les premiers à fréquenter l’endroit sont les peintres de Barbizon

 attirés par sa nature intacte, les vues inédites qu’elle offre sur la Seine,

ou encore le canotage et les fritures de poisson

que proposent les pêcheurs des restaurants du quai de Bougival.

 Camille Corot, Gustave Courbet,

 Théodore Rousseau … fréquentent  l’Auberge.

 Ces derniers se cotisent notamment avec Auguste Anastasi

 et Eugène Desjobert, en 1851,

pour acquérir une petite barque appelée à devenir un bateau atelier

et nommée

 "La Grenouille".

Ce bateau atelier n’est pas sans évoquer celui de Charles Daubigny sur l’Oise,

 puis celui de Claude Monet à Argenteuil.

  

En 1852, François et Alexandrine Seurin installent des tentes sur cette plage

 pour une restauration rapide (le mac do de l’époque….)

des habitués toujours plus nombreux.   

En 1857, les Seurin installent à demeure sur la rive, côté Rueil, deux péniches,

 l’une faisant office de café en journée et de salle de danse le soir ;

 l’autre de cabines de bains.

Les nantis du second Empire s’écrasent sur l’îlot minuscule

faisant face à la rive, et dit,

 l’« îlot de la Grenouillère », le « Pot à fleurs »,

le « Camembert » ou l’« île de Saint-Caleçon ».

 La consécration du lieu tient à la visite (nocturne)

de Napoléon III et de son épouse, en août 1869.

La Grenouillère, en effet,

 est rapidement devenue un lieu de villégiature privilégié,

 sans doute à cause de son accessibilité par les transports en commun.

Le restaurant flottant de la Grenouillère est amarré à l’île de Croissy,

en aval du pont de Chatou.

 Il n’est autre qu’une de ces innombrables constructions de bois

chapeautées de toits goudronnés qui ponctuent le fleuve  :

radeaux et berges couvertes, hangars à bateaux,

pontons branlants aménagés en pistes de danse. 

Une passerelle de planches le relie à

une petite île circulaire plantée d’un arbre unique

  en son centre qui lui a valu le nom de "pot-à-fleurs".

Cette île est entourée d’une eau relativement profonde

qui en fait un endroit idéal pour les distractions à portée de toutes les bourses :

 bals, plongeons, régates… 

 

 

Pierre-Auguste Renoir, "La Grenouillère", 1869, huile sur toile, 81 x 66 cm
Stockholm, Nationalmuseum

  

 

 "Baigneurs à la grenouillère" , Claude Monet 

   

Peu après, Monet et Renoir font de la Grenouillère

un des hauts lieux de l’impressionnisme en Île-de-France.  

En choisissant la Grenouillère pour site propice aux études

 des jeux de l’eau et de l’atmosphère,

 Monet et Renoir n’ont fait que suivre le flot des Parisiens qui,

chaque dimanche après-midi,

 courent se reposer au creux d’un des méandres de la Seine.

Chatou

 

Renoir "Printemps à Chatou" 1872-75

 

Chatou situé dans le département des Yvelines, non loin de Versailles,

sur un joli méandre de la Seine attire les artistes. 

 

Renoir, "Les canotiers à Chatou" 1879

Les paysages qu’offre la Seine à Chatou ont inspiré Renoir qui,

sur l’île des impressionnistes, aimait peindre en extérieur.

 

Renoir "La Seine à Chatou", 1880

 

"Le pont de chemin de fer à Chatou’ 1881 

D’avril à juillet 1881 Renoir réuni sur la terrasse de

 l’Auberge du Père Fournaise, tous ses amis et modèles pour réaliser :

 

 

 "Le Déjeuner des Canotiers".

       la toile mesure 130 x 173 cm, Aline est au premier plan avec son chien.

Le fils Fournaise se tient derrière elle. Alphonsine Fournaise, sa soeur,

est accoudée à la rambarde. 

 

 

André Derain (né à Chatou) et Maurice de Vlaminck installent leur atelier

 dans la maison Levanneur, voisine du restaurant Fournaise.

Guillaume Apollinaire et Henri Matisse rendent visite aux deux fauves ;

on discute, les idées s’enflamment, les couleurs aussi.

Les deux fauves incarnent à leur tour l’avant-garde picturale

 Fermée en 1906 par Alphonsine, disparue en 1937)

la Maison Fournaise s’étiole au fil du temps.

Proche de la ruine, elle est acquise en 1979 par la ville de Chatou,

 inscrite en 1982 à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques,

puis restaurée par la Municipalité avec des aides de l’Etat, de la Région,

du Département et le soutien de deux associations,

 les Amis de la Maison Fournaise et Friends of French Art.

En plus de la création d’un musée,

la Maison Fournaise a retrouvé sa vocation originelle :

 depuis 1990 un restaurant est à nouveau ouvert dans les salles décorées

de fresques réalisées par de féroces caricaturistes de l’époque.

 durant les premières années

 

 

 La Maison Fournaise, restaurée

 

On y vient en voiture….

 

Le balcon est toujours là, mais ce ne sont plus les amis de Renoir qui y déjeunent….

 

La Seine coule toujours à Chatou, en fermant les yeux voyez vous les canotiers?

 

 

et 

   

 

 

  

 

 

 

Cadre de Petite Fée des Trucs Et Astuces, arrangement par Harmony

 

 

 

              

Publicités

9 Réponses

  1. krikri

    merci pour ton com, eh oui j\’ai eu droit à tout depuis le début de l\’année, donc je n\’ai pas pu venir comme j\’aurais voulu mais là je pense que le plus dur est passé, ouf ! et cerise sur le gâteau, le foot refait son apparition, donc à moi l\’ordi !merci pour les nouvelles de Shanna, je craignais un peu d\’aller voir, j\’ai le coeur serré en pensant à ellegros gros bisous ma douce

    9 août 2009 à 22:31

  2. illyria

    bonjour ma douce je te souhaite de passer une belle journee gros kisss illyria http://www.casimages.com/img.php?i=09080912102284365.gif

    9 août 2009 à 12:50

  3. Cricri

    Bonjour ma tite NicoleEncore un +5 pour ton superbe blogJ\’espère que tu vas bien?Je te souhaite une très belle journée et un bon wkPlein de gros bisousAmicalementCRICRI

    8 août 2009 à 12:12

  4. illyria

    bonjour ma douce je te souhaite de passer une belle journee gros kisss illyria http://www.casimages.com/img.php?i=090808104314894632.jpg

    8 août 2009 à 10:48

  5. illyria

    bonjour ma douce je te souhaite de passer une belle journeee je comprend que tu soit des les lessives hihi et bien sure que tu te sers tu prends ce que tu veux chez moi ma belle je te l\’offre de bon coeur gros bisous et passe un bon week end aussi http://www.casimages.com/img.php?i=090807091840846650.jpg

    7 août 2009 à 09:22

  6. catherine

    Maintenant je vois bien et je prends toujours un grand plaisir à regarder tes exposés.En plus je ne sais pas faire scintiller tes pages comme tu le fais..Je ne fais que des textes et qualques poésies…….

    6 août 2009 à 19:33

  7. maryse

    le soleil je te l \’apporte directement de l \’oise… la rivière a encore de belles courbes courbet aurait bien aimé… il est vrai que tout a bien changé depuis la belle époque….. sauf les belles qui flanent la nuit tombée…. une touche d \’humour .. du ciel bleu .. un jolie coup de pinceau dés le matin…. les bastringues au bord de l \’eau avait beaucoup de charme….. et les peintres les impressionnistes notamment s \’inspiraient de la nonchalance des parisiens venant gouté près des berges la douceur de vivre et le plaisir des joies familiales… croquant la vie doucement le long de l \’eau …. les peintres les croquaient sur la toile en petites touches tendres comme des caresses et le ciel les arbres se réjouissaient de cette atmosphère frétillante ……les nuances les quiproquos les sensationsfugitives sont captées dans la clarté de leur essence…… ce que l \’oeil ne distingue pas au premier abord le peintre lui capte dans la nature et chez les gens l \’héphèmère instant de vérité….. le temporel et l \’intemporel coulant ensemble dans le fluidité du mouvement et de la lumière pareil au courant de l \’eau………. je te fais de gros bisous nicole ….. passe un doux et agrèable mercredi……..maryse

    5 août 2009 à 08:31

  8. ✿ B ✿

    bonsoircomment vas tu ici soleil meme chaud ah ca fait du bien jusqu\’a jeudi soleil apres les orages arrivent grrr ca dure jamais bonne soirée tres interressant ton billetbetty boop

    4 août 2009 à 20:33

  9. Harmony

    Allo Nicole!Merci de ton petit mot sur mon espace.En réponce à ta question raport à ton espace, je n\’ai aucun problème à télécharger.Il faut dire que j\’ai une connection haute vitesse pas cable (DSL).Pour nous ici au Québec en général les problèmes de genres ne se présentent pas trop.Merci de ta visite sur mon blog…Amitié, Denis

    4 août 2009 à 17:26

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s