La critique est aisée mais l'Art est difficile

L’Art chez les Celtes : trésor de raffinement et d’originalité

  

 

 

 
 
 
 

 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
Les Celtes
 
 
Les Celtes ne sont pas une race et ne se démarque pas beaucoup dans ses caractères physiques
 
d’un nordique ou d’un latin. Cependant, les Celtes ont une culture propre. 
 
 
Ils ont occupé la plus grande partie de l’Europe occidentale peu et après le début de l’ère chrétienne, 
 
la postérité s’est souvent employée à les traiter de barbares incultes, voire des brutes sanguinaires.
 
 
 
 
 
 
  
 
 Des études récentes ont permis de dépasser des clichés, 
 
comme leur blondeur légendaire qui en fait était obtenue en général 
 
par décoloration des cheveux à la chaux et de découvrir des aspects plus positifs de cette civilisation.
 
Le mot d’Harmony
 
"Pour ma part, comme peut-être beaucoup d’entre vous,
je connais plutôt les celtes grâce à leurs légendes et leurs bijoux.
Sur ce billet nous allons les aborder par le côté artistique.
 
Pourquoi ? 
 
Parcequ’ils n’ont laissé que très peu de traces écrites de leur civilisation,
cette dernière nous est avant tout connue grâce à leur art,
 redécouvert durant la deuxième moitié du XXe siècle."
 
 
 
 
L’ Art Celte
 
 

 Selon les époques et les régions, cet art présente une grande diversité

car a subi des d’influences extérieures :

étrusque, grecque, latine, germanique et chrétienne.

 

 Quelques caractéristiques de l’art celtique

 Armement
 

 toutes les pièces de l’équipement du guerrier sont des objets d’art :

chars, épées, pointes de lance, boucliers, casques, poignards

 Foyer

chenets, cornes à boire, récipients en métal ou en céramique.

Rite

Les chaudrons étaient utilisés lors des cérémonies rituelles.

Une légende galloise raconte qu’un chaudron magique pouvait rendre la vie

aux guerriers tués au combat si on les y mettait à cuire toute une nuit.


  Parure

torques ou gros colliers de métal, bracelets, boucles d’oreilles, pendentifs, boucles de ceinture,

fibules, rasoirs, miroirs

 

 

Torque en bronze


 Etonnante et rare bague formée d’un fil torsadé enroulé en spirale sur trois rangs.

Le thème de la spirale est un thème très ancien et remonte à l’âge du bronze, mais, ici,

au milieu du rang supérieur le fil d’or dessine trois ondulations successives en " vagues" .

 

La dimension du doigt indique un possesseur masculin.

Alliage d’or et d’argent. Celtes de Hesse (Allemagne), 4e siècle avant notre ère.

  

 

ils ont développé un art aux tendances curvilignes et non figuratif, un art original, inventif,

qui privilégie la stylisation et utilise abondamment la courbe, la volute, l’arabesque.  

 

 
 
STYLES
 
 
Dans les années 1940,  l’art celte fut divisé en quatre styles majeurs. 
 
 
 
Le premier style 
 
 utilise des formes ornementales géométriques, symboliques et abstraites;
 
s’il est influencé par les Etrusques et par les Grecs, il semble refuser la figuration
 
et il puise son inspiration dans la nature, surtout dans le monde végétal.
 
 L’art est alors surtout ornemental et aristocratique, présent sur des objets de prestige :
 
coupes, fourreaux d’épées, etc. Un style flamboyant  "classique"
 
 et un style baroque et fantastique ont ensuite été distingués.
 
Le style végétal
 
dérive, du premier, mais davantage s’affranchi de l’influence méditerranéenne au IVe siècle.
 
 
Ce style est caractérisé par l’emploi de motifs végétaux en deux dimensions, exécutés en relief,
 
 avec une allure moins géométrique qu’auparavant et
 
tend à offrir un substitut à l’emploi de matières premières importées aux époques précédentes,
 
comme le corail. La verrerie, également, se développe.
 

Au IIIe siècle, le style végétal se scinde en deux :

des motifs incisés, avec une allure géométrique encore moins évidente,

 masquent pourtant une plus grande rigueur dans le décor surtout des fourreaux.

 Parallèlement, les Celtes adoptent le procédé du moulage à la cire,

 technique qui aboutit à l’exécution de motifs globulaires en relief (ronde bosse)

et qui constitue le cœur du style plastique.

 
le style plastique
 
 use de volumes géométriques, très en relief et asymétriques,
 
 évoquant la nature et se combinant pour que surgissent des figures.
 
Dans le style des Epées (considéré comme contemporain du précédent)
 
 les Celtes reproduisent des motifs végétaux incisés pour orner notamment les pièces d’armement.
 

Le motif des "paires de dragons affrontés" 

 couvre la partie supérieure de nombreux fourreaux de cette époque :

les épées, quant à elles, se sont considérablement allongées pour une utilisation exclusive de taille.

 

 

Art décoratif 

 
 

L’art celte offre ses œuvres les plus spectaculaires dans le domaine du décor :

 les Celtes utilisèrent séparément ou ensemble le bronze, la feuille d’or,

 l’ambre de la Baltique, le corail importé de Méditerranée et l’argent.

 L’émaillerie laténienne apporta une technique originale :

 l’application à chaud de verre coloré et opaque de couleur rouge sur des métaux,

probablement afin de remplacer le corail provenant de Méditerranée qui était difficile à obtenir.

Les influences méditerranéennes apportèrent les premiers motifs végétaux de l’art celte;

 ceux-ci furent ensuite déformés, augmentés de motifs celtiques

 revêtant probablement un caractère sacré

 ou spirituel avant d’être fondus en d’admirables et complexes compositions

qui renvoient une image différente selon qu’on les observe dans le détail ou dans l’ensemble.

De tous les arts pratiqués par les anciens Celtes,

 l’orfèvrerie représente probablement leur domaine de prédilection :

constituant le domaine le plus riche de l’art celtique découvert jusqu’à aujourd’hui.

Des motifs proprement celtiques, comme le triscèle, 

et leur combinaison en entrelacs ont été révélés par cet art.

Parmi les plus belles pièces décorées qui ont été conservées figurent nombre de casques d’apparat,

datés des IVe-IIIe siècles avant notre ère, le casque d’Agris, en Charente est l’un d’entre eux.

 

 

Casque d’Agris en fer, bronze, or, argent et corail. IVe siècle av.J.C.

 

 

Statuaire

 

La statuaire celtique est très rare et offre une profonde différence avec le reste de la production.

La statuaire, est représentée dans les "résidences princières"  au VIe siècle avant notre ère,

ou encore à Vix en Côte-d’Or où seuls des fragments ont été trouvés ;

Pour le Ve siècle avant notre ère, on connaît la statue du guerrier de Glauberg, en Hesse,

 caractérisée par ses "oreilles" géantes (peut-être une sorte de coiffe).

 

 

Statue d’un prince celte héroïsé découverte à Glauberg. Grès. Hauteur : 186 cm.

 

 Enfin, c’est surtout dans le midi de la Gaule qu’une statuaire importante a été découverte.

Sur ces derniers sites, elle est désormais datée du IIIe siècle, voire du IVe siècle,

plutôt que de la période immédiatement avant la conquête romaine de la Narbonnaise.

 Les pièces majeures en sont des linteaux de portiques avec figurations 

 et cavités d’accueil  de têtes (coupées ?)

et un ensemble de  "guerriers assis", dont les tuniques portent les traces d’un décor géométrique.

 Ces derniers ont été présentés comme des représentations de guerriers ou héros divinisés.

 On dispose également de la représentation d’une créature anthropophage :

 la bête ou tarasque  de Noves. La datation de la tarasque est encore incertaine,

 mais la majorité des archéologues s’accorde pour lui attribuer 

 une origine antérieure à la conquête romaine.

 

 

Le groupe intitulé la "Bête de Noves"

figure la mort sous la forme d’un carnassier androphage, tenant à la fois du lion,

d’inspiration méditerranéenne, et du loup, d’origine gauloise.

Il montre combien les Gaulois ont été obsédés par la mort

et dominés par le sentiment de la puissance de l’au-delà.

 De ce sentiment, ils ont donné ici une expression tout ensemble fantastique et horrible:

tête plate du monstre, avec la gueule largement ouverte et garnie de dents triangulaires,

têtes de morts barbues aux yeux clos. La technique particulière de la crinière,

 dont les touffes de poils ont été séparées en masses délimitées par des courbes,

les lignes profondément incisées qui sillonnent les flancs et les pattes de l’animal

et qui évoquent les os et les tendons sont autant de traits de stylisation

caractéristiques de l’art animalier.

 

 La représentation debout d’un guerrier en armes, proprement celte

mais acéphale est difficile à dater mais pourrait être du IIe siècle :

 

 

 profil  

 

 la statue du guerrier de Vachères, ici de face

 

de profil

Les traits proprement celtiques de cette statuaire du midi de la Gaule

(notamment le traitement des visages) perdurent après la conquête romaine,

 

 

 

Enluminure

 

L’art celte chrétien insulaire (seul art celtique du haut Moyen Age)

 s’inspire en partie de l’art germanique de la période des Migrations des peuples .

 Il pousse l’utilisation des entrelacs à son paroxysme :

la technique sert en particulier à réaliser les enluminures de manuscrits chrétiens.

 

 

L’un des plus beau exemples d’enluminures celtes est le livre de Kells.  

 également connu sous le nom de Grand Évangéliaire de saint Colomban

 manuscrit illustré de motifs ornementaux et réalisé par des moines de culture celtique vers l’an 820.

 

 

 Christ en majesté dans le livre de Kells

 

Le mot d’Harmony

" Je cite trop rarement mes sources et cela me vaut des mails ou des commentaites,

tant pour les publications sur Les Arts que sur Historica, notammant de la part d’étudiants,

noter mes sources a tellement empoisonné le plaisir de la recherche

durant l’année de mon mémoire de maîtrise en histoire de l’Art,

ou il fallait sans cesse arrêter sa lecture pour écrire, livre, auteur, éditeur, page etc….

qu’ici pour le plaisir j’omets souvent de le faire.

Principalement j’utilise la quantité importante de livres accumulés durant ces années d’études,

 ainsi que mes cours, lorsque le sujet a été traité, mais également les rubriques culturelles télévisées,

et bien entendu le net.

  Il peut s’écouler plusieurs mois, avant qu’un billet prêt ne soit publié,

ainsi celui que vous lisez a été terminé en août 2009 et comme je suis référencée sur Google,

les demandes parle d’un article sans préciser ni le blog, ni le titre

et parfois les questions sont posés tellement longtemps après une parution

que je dois effectuer des recherches longues, mais je réponds toujours aux questions.

Un exemple de mail reçu :

Bonjour
 J’ai vu votre article sur la villa Windsor et les photos.
 Pourriez vous me dire si on peut la visiter ??? et quelle est 
l’adresse de la villa que je puisse la voir d’extérieur. Merci beaucoup.
 
Isabelle L
Directrice Artistique

 

Ma réponse :

Bonjour,
 
Merci de vous être arrêtée sur l’un de mes blogs "Historica", en ce qui concerne l’appartement du duc et de la duchesse, voici ce que je peux vous dire : Le locataire actuel est Mohamed al-Fayed, en 1986, à la mort de la duchesse le PDG du grand magasin Harrods et propriétaire du Ritz à Paris a investi 50 millions de dollars et négocié un nouveau bail de vingt-cinq ans avec la ville de Paris. Il a rebaptisé "villa Windsor" l’hôtel particulier, et l’a restauré dans le but de le transformer en "petit musée" dédié au couple mythique, mais en fait Mohamed al-Fayed a installé sa famille au deuxième étage de l’hôtel particulier. La ville de Paris, semble t il ne reconduira pas le bail qui se termine en 2012.
 
L’hotel particulier se situe route du Champ d’Entraînement près du parc de Bagatelle.
 
Espérant avoir répondu à votre attente…

Cette explication est aussi une façon de me remotiver étant donné qu’avec la création de facebook nous avons perdu beaucoup d’amis bloggeurs. Je me dis que d’autres, que je ne connais même pas me lise et que cela vaut bien le coup, en plus du plaisir personnel que cela me donne de continuer.

 

Le billet suivant vous donne toutes les indications au sujet du concert donné pour Shanna le 19 juin

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Advertisements

10 Réponses

  1. DANY

    bonjour NicoleSurprise de découvrir tous tes blogs ce matinquel plaisirJe reviendrais c \’est sur Un petit coucou car vais me préparer et partir chez une maie je penseLe soleil est présentTu vois ici il est là car hier chez toi grrrrrrrrrrrrrrrrmais ces quelques heures ont étées superbesa renouvelerbisous et bonne journéedany

    20 juin 2010 à 09:32

  2. IlLyRiA L'AnGeLuS

    bonjour harmony je te souhaite de passer une belle journee et un bon week end gros kissshttp://www.casimages.com/img.php?i=100618101430561654.png

    18 juin 2010 à 10:32

  3. IlLyRiA L'AnGeLuS

    bonjour ma douce je te souhaite de passer une belle journee gros kisssshttp://www.casimages.com/img.php?i=100617075429639131.jpg

    17 juin 2010 à 08:04

  4. IlLyRiA L'AnGeLuS

    bonjour ma douce je te souhaite de passer une belle journee gros kissshttp://www.casimages.com/img.php?i=100616041552337078.png

    16 juin 2010 à 16:27

  5. IlLyRiA L'AnGeLuS

    bonjour ma belle je te souhaite de passer une belle journee gros kissshttp://www.casimages.com/img.php?i=10061509195449626.jpg

    15 juin 2010 à 09:30

  6. IlLyRiA L'AnGeLuS

    bonjour ma belle je vois pas pourquoi tu dis que on c pas te mettre des coms car on sait ma belle ne t\’en fais pas bonne journee et douce semainebisous illyriahttp://www.casimages.com/img.php?i=100614083117686761.gif

    14 juin 2010 à 08:43

  7. IlLyRiA L'AnGeLuS

    bonjour harmony je te souhaite de passer une belle fin de week end gros bisous http://www.casimages.com/img.php?i=100613023216755719.png

    13 juin 2010 à 14:45

  8. IlLyRiA L'AnGeLuS

    kikou ma belle si il y a un blog regarde bisous illyria

    12 juin 2010 à 17:52

  9. Ponpon 1904

    KIKOU NICOLE…DESOLERMAIS JE N\’AVAIS PAS VUE QUE TU ETAIS PASSER…J\’ESPERE QUE TU VA MIEUX,TOI???TES BILLETS SONT TOUJOYUURS EPOUSTOUFFLANT MA CHERECAR J\’EN APPREND TOUJOURSA TOUTE LES FOIS.BVO A TOI…BISOUS ET BON RESTANT DE SEMAINE…MARTIN XOX

    10 juin 2010 à 20:12

  10. Harmony

    tu n\’as pas activé les commentaires sous ton billet sur les celtes que j\’ai bcp bcp aimé ,j\’ai toujours aiméles Celtes ,leurs légendes musiques même si ils n\’avaient pas une bonne image..Mais si ma Léa on peut laisser des coms, tu vois je viens de faire le test avec une phrase de ton mail, dommage je ne peux ajouter ta création.

    9 juin 2010 à 06:43

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s