La critique est aisée mais l'Art est difficile

BUGATTI, oui mais, Rembrandt

 

 

 

 

  

et chez Harmony 

"des problèmes physiques m’empêchent d’utiliser l’ordinateur

aussi longtemps qu’à mon habitude,

aussi je vais vous proposer des billets qui étaient en attente de publication

et qui ne sont pas forcément bien mis en forme.

Je vous demande de bien vouloir m’excuser

si je ne passe plus sur les blogs pour le moment).

 

 

 

 

 

 

 

Rembrandt Bugatti

 

né en 1884 à Milan, Italie – 8 janvier 1916

 est un artiste sculpteur animalier italien.

 

  Il est le fils cadet du décorateur et architecte Carlo Bugatti

 

Chaises cobra de son père 

et  le frère du constructeur automobile Ettore Bugatti.

Il fut prénommé Rembrandt suite à l’inspiration d’un proche, 

qui, s’appuyant sur une hérédité flatteuse pensait

qu’il était bon d’influencer le sort :

Son père et son grand-père, étaient des sculpteurs renommés.

 Enfant il est encouragé à sculper par un artiste italien renommé,

 ami de la famille et ancien élève du sculpteur Auguste Rodin.

 Il commence par travailler avec de la pâte à modeler et de l’argile.

 

En 1901 il réalise sa première œuvre fondue remarquable à 14 ans :

 « un paysan conduisant des vaches par une corde ».

Le talent de Rembrandt se dévoila au grand jour, au hasard d’une visite.

 Un visiteur découvrit, en se promenant dans l’atelier de Carlo Bugatti,

un linge humide sous lequel se trouvait une sculpture

représentant trois vaches conduites par un paysan.

On en découvrit rapidement l’auteur : c’était Rembrandt, il avait alors 15 ans.

Les conséquences de cette découverte eurent une grande importance :

Ettore, jusque là promis à un avenir artistique,

 se trouva subitement inapte à l’art et se reconvertit dans la mécanique

 avec le succès que l’on connait.

Rembrandt persista dans la voie artistique mais cette fois-ci officiellement.

Il révéla alors une exceptionelle maîtrise

et une créativité rares pour quelqu’un de son âge.

 La première oeuvre connue de Rembrandt

n’indique en effet aucune immaturité.  

Agé de 16 ans, Rembrandt est déjà un sculpteur confirmé.

Il a beaucoup de talent artistique et un don prononcé pour le dessin.

 Rembrandt trouve très rapidement son propre style

et sans hésitation son thème de prédilection : les animaux.

 

La marchande de pommes

(il ne s’essaiera que périodiquement à la peinture et à la sculpture humaine)  

 Sa première sculpture en bronze disponible date de 1901

et représente une vache beuglante.

Jusqu’en 1903, il exposera à Milan, Turin et Venise.  

 A 19 ans, Rembrandt quitte la maison familiale et s’installe à Paris

 

Adrien Hébrard

 

où il s’associe au sculpteur et fondeur d’art français Adrien Hébrard.

Ce dernier possède le journal "Le Temps",

une fonderie et une galerie d’art à Paris.

 Rembrandt signe un contrat d’exclusivité

(il touche un salaire régulier et un droit sur la vente de chaque sculpture).

 

La première ombre sur la vie de Rembrandt fut sa mère, Thérèse, 

si vive et si belle avant son accouchement, souffrira de la naissance de son fils :

atteinte d’un pleurésie, elle fut affaiblie à un tel point qu’à trente ans

 elle dut se résoudre à abandonner la vie mondaine avec ses fêtes,

qui lui faisaient desormais tourner la tête.

 Cet évènement influencera toute la vie de Rembrandt :

sa mère, remplie d’amertume envers lui,

le dédaignera au profit de son frère ainé, Ettore, qu’elle idolâtrera.

 Son père, qui passait de longues heures dans son atelier

ne s’en occupait également guère,

si ce n’est pour lui montrer, ainsi qu’à son frère, le travail du métal et du bois.

Le cadre familial était donc bien peu idyllique pour le jeune Rembrandt.

 

Ettore

 

Seul point positif, son frère Etorre et lui s’aimaient tendrement.

Trois ans plus tard, il rejoint Anvers et connaît sa meilleure année,

du point de vue artistique.

 A Anvers, se trouve la plus importante école des beaux arts de Belgique.

 

 

Par ailleurs, la ville dispose d’un zoo qui comprend

de nombreux animaux exotiques

et la direction du zoo se montre très accueillante à l’égard des artistes.

 

 

C’est de cette époque que date la sculpture de l’éléphant dressé

qui au cours des années vingt trônera sur la calandre

 du célèbre modèle Royale de son frère Ettore.

 

Bouchon de radiateur de Bugatti Royale Type 41 de 1927

 

De 1907 et 1914 il sculpte une œuvre complète de faune animale

A partir de 1910, ses statuettes perdent leurs formes naturelles

et deviennent plus géométriques, plus structurées, avec des angles plus vifs.

 Rembrandt Bugatti est alors probablement influencé

par le mouvement du cubisme.

 Il ne s’y perd pas mais intègre plutôt des éléments empruntés

 à l’art-déco dans ses œuvres.

Rembrandt était en avance sur son temps:

Sans connaître leur auteur et leur date de création,

 on pourrait estimer que ses statuettes ont été créées 10 ans plus tard.

Aujourd’hui, ses œuvres atteignent des prix records lors des enchères.

 

 

En 1990, Delon

 (voir le billet sur le "musée Delon) avait vendu

 
une quarantaine de sculptures de Bugatti,
 
pour "s’emparer" des fauves, mais il a gardé une foule de bronzes
 
et en a acquis d’autres, dont récemment un
 
 

  

 
 "Couple de panthères".
 

 

 

A partir de 1911 âgé de 27 ans,

il s’isole de plus en plus et sombre dans une angoisse chronique.

 Il manque souvent désespérément d’argent.

 Au début de la première guerre mondiale,

 Rembrandt devient infirmier volontaire à l’hôpital militaire

de la croix rouge d’Anvers.

 La vue du carnage de plus en plus dévastateur

assombrit de jour en jour son moral.

Il devient malade

et connaît par ailleurs de sérieuses difficultés financières,

 puisqu’il ne trouve plus d’acheteurs pour ses travaux.

  Fin 1914 Rembrandt retourne à Paris et subit plusieurs "coups durs" :

une période de disette financière et un échec amoureux.

 Un ancien amour de ses 20 ans qui s’était mariée

voyait son ménage péricliter.

Rembrandt lui proposa de l’épouser, d’adopter ses enfants …

Malheureusement la jeune femme et son mari se raccomodèrent !

 Le 8 janvier 1916, on retrouva Rembrandt allongé sur son lit,

 fenêtres closes et robinets de gaz ouverts.

  Il écrivait peu de temps auparavant à son frère que cette vie

 lui pesait et qu’il était malade (une pleurésie).

 Rembrandt fut inhumé

dans le caveau familial de Dorlisheim (Bas-Rhin)

Il n’avait que 32 ans. 

 

 

 

source texte principale : Philippe Dejean 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements

3 Réponses

  1. philippe

    les meilleurs moments de la vie sont toujours trop courtsun peu de cultue ça fait pas de mal merci pour …rembrandt

    20 août 2010 à 22:51

  2. Sergio

    Oui, pourquoi pas Rembrandt.Avec toute ma sympathiehttp://a.imageshack.us/img34/9038/droshfemmeseinnu826.jpgBisou

    20 août 2010 à 10:14

  3. Sergio

    Merci a toi Nicole pour ce parcourt d\’histoire.Bravo , Je suis trés heureux de m\’instruire à tes cotés ,Sergio

    16 août 2010 à 18:58

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s