La critique est aisée mais l'Art est difficile

Un destin : de Hollywood au couvent

https://harmonynicole.files.wordpress.com/2013/03/hart_d_2142858b.jpg

Dolorès Hart

Cette ravissante jeune femme naquit Dolorès Hicks, enfant unique,

ses parents divorcent lorsqu’elle a trois ans.

Adolescente, elle emprunte le nom « Hart » à une copine.

Ses parents travaillant à Hollywood dans le milieu du cinéma, elle visite souvent les studios.

Sa marraine est la fille de Gary Cooper, Maria Cooper Janis.

Elle tournera dans dix films de 1957 à 1963 avec les plus grands noms.

-george-hamilton.html ces folles filles d eve

Elle fut la première partenaire qu’Elvis Presley embrassa dans un film

4f4ac41a469d4.preview-620

A partir du 22 octobre 1958, elle joue Jessica dans la pièce

« The Pleasure of His Company » sur Broadway.

Premier signe ???

Epuisée par cette performance, un ami lui parle de l’abbaye de Regina Laudis dans le Connecticut

pour aller s’y reposer.

Elle y fait une première visite en 1959 et s’y sent si bien

qu’elle y retourne deux fois l’an!!!!!!!!!!!!!!!

Présage ??

Dolores-Hart-02

En 1960, elle joue Claire dans le film François d’Assise) où on la voit devenir religieuse.

Durant le tournage, elle rencontre le pape Jean XXIII à qui elle dit

« Je suis Dolores Hart, l’actrice qui joue Claire dans le film ».

Le pape lui répond « Tu es Claire ».

Elle répond « Non, je suis l’actrice qui joue Claire ».

Le pape dit encore « Tu es Claire »!!!!

En octobre 1962, elle se fiance à Donald Robinson, un agent immobilier de Los Angeles,

après cinq ans de fréquentation.

AVEC SON SEUL FIANCE

Elle lui dit cependant qu’elle n’est pas sûre que le mariage soit pour elle

mais ils décident d’essayer les fiançailles de toutes façons.

A partir de cette année son entourage la trouve songeuse, absente.

Cette situation culmine lors de la fête en l’honneur de ses fiançailles.

Après la soirée, son fiancé lui demande son problème

« M’aimes-tu vraiment Dolorès. Tu étais absente ce soir.

Ton comportement n’est pas normal ».

Il lui suggère d’aller au monastère pour tirer au clair sa relation avec Dieu et la vie.

L’APPEL DE DIEU

en prise de voile

  • l’actrice Dolorès devient soeur Dolorès, elle est divinement belle,

    lumineuse lorsqu’elle prend le voile.

Aujourd’hui, mère Dolorès, se souvient qu’elle avait toujours voulu être une actrice

et qu’elle n’avait jamais pensé entrer dans les ordres.

Mais lorsqu’un jour elle sent profondément que cette voie est la sienne,

elle s’y engage sans hésitation et sans regret pour sa carrière artistique.

article-0-153234DA000005DC-242_634x853

Elle s’explique :

« Je n’ai jamais eu l’impression que j’abandonnais quelque chose qui m’avait été donné.

Le monastère était une grâce de Dieu qui était entrée dans ma vie d’une manière inattendue.

Dieu était le véhicule. Il était le plus grand des Elvis ! »

Elle précise que les premières années de bénédictine ont été difficiles :

« Je ne savais pas ce que voulait dire chanter sept fois par jour, jardiner,

partager la salle de bains avec dix autres personnes.

Elle met néanmoins en relief  l’essentiel pour elle :

« Quand on aime, on aime ce que l’on fait. »

Le documentaire qui lui est consacré donne à voir aussi son quotidien au monastère Regina Laudis,

une ferme de 400 acres où vivent 36 religieuses.

Comme ses compagnes, mère Dolorès est soumise à une stricte discipline.

84th Annual Academy Awards Oscars Kodak Theatre - Arrivals

Elle prie sept fois par jour en latin et mange en silence.

Dimanche 26 février 2012 à la cérémonie des Oscars,

alors qu’un documentaire retrace la vie des 38 sœurs du monastère dont elle est supérieure.

Excellent document, comme tous ceux proposer dans ce billet

God is Bigger than Elvis

Mère Dolorès est prieure depuis 2001 et maîtresse des novices de l’abbaye bénédictine Regina Laudis

qui fut fondée en 1947 à Bethlehem dans le Connecticut, une congrégation d’origine française…

73 ANS

630-godisbiggerthanelvis-jpg_181308

120331-god-is-the-bigger-elvis-praying-1024

Don ne se maria jamais et chaque année jusqu’à sa mort  lui rendit visite

Don Robinson e Dolores Hart

  Classic Hollywood

HC Mother Delores.jpg

3 Réponses

  1. Dominique

    Très bien fait aussi Nicole! Merci

    14 septembre 2013 à 23:35

  2. Je la connaissais comme actrice mais je ne savais pas ce qu’elle était devenue, c’est un choix de vie que je n’aurais pas pu faire.
    Bises

    16 mai 2013 à 11:22

  3. Sylvie Rose

    Très intéressant, merci Nicole

    16 mai 2013 à 08:59

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s